Enseignement supérieur : Le Président Paul Biya nomme de nouveaux responsables dans certaines universités

Jeudi 11 juillet 2019, le président de la République a procédé à la nomination des responsables dans les universités du Cameroun.

Il s’agit notamment de Magloire Ondoua agrégé de Droit public et ex-doyen de la faculté de sciences politiques et juridiques à l’Université de Yaoundé 2, nouveau Recteur de l’Université de Douala qui remplace à ce poste Xavier Etoa nommé en Novembre 2015. A l’Université de Bamenda, le Pr Sammy Beban remplace au poste de Pro Chancellor, Dominique Mvogo décédé en 2018. Il a été ancien Vice-Chancellor de l’Université de Dschang et ancien Recteur, professeur émérite des Universités du Cameroun, par ailleurs ancien journaliste à Cameroon Tribune.

A l’Université de Maroua, Abdoulaye Babale ancien Directeur d’Elections Cameroon prend le poste de PCA de l’institution universitaire. Il a été ministre de l’urbanisme et de l’habitat et ministre de l’enseignement supérieur entre autres. L’Université de Ngaoundéré et de Yaoundé, 1 ont eu respectivement, M. Aboubakar, et Mme Mengue Zambo. Le Président de la République S.E Paul Biya pense ainsi à des hommes et femmes d’expériences et de bonnes valeurs pour occuper à ces hautes fonctions universitaires.

En rappel, le 21 novembre 2018, le Chef de l’Etat nommait les vice-recteurs, les doyens, les secrétaires généraux, les conseillers et les directeurs dans certaines universités. Notamment, le Pr. Charles Awono Onana est vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’université de Douala. Cet ancien doyen de la Faculté des sciences de l’université de Yaoundé 1 remplace Jean Njoya appelé à d’autres fonctions. En effet, ce dernier devenait ainsi vice-recteur chargé des enseignements de la professionnalisation et du développement des TIC à l’université de Dschang. Il y remplace le Pr. Mpoame Mbida admis à la retraite. Quant au Pr. Jean Biwole Fouda, il devenait vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation à l’université de Ngaoundéré.

Ces actes intervenaient après l’ordonnance de recrutement de 2000 enseignants dans les universités, le chef de l’État Paul Biya posait un autre acte fort en début du nouveau septennat. Le meme 21 novembre, il nommait des vice-recteurs à l’université de Douala, de Dschang, de Ngaoundéré et de Yaoundé 2. Mais aussi des secrétaires généraux à l’université de Yaoundé 1 et Yaoundé 2.  Et, un conseiller technique à l’université de Yaoundé 1. En plus, des directeurs à l’université de Bamenda, à l’école normale supérieure de Yaoundé, à l’Institut universitaire de Technologies de bois de Mbalmayo et à l’université de Yaoundé 2. Le volume de l’intégralité de ces décrets présidentiels, témoigne de l’intérêt que le chef de l’État accorde aux universités. Mais surtout à la professionnalisation des enseignements.

Avatar

Simplice Oyono


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!