Zimbabwe: Le milliardaire Strive Masiyiwa devient mécène des médecins

Le fondateur du groupe télécoms Econet, a promis de financer une partie du salaire des médecins des hôpitaux publics pendant les six prochains mois, au regard de la grève qui sévit depuis quatre mois environ dans le pays.

Des mois que les hôpitaux publics zimbabwéens tournent au ralenti. Pas de médicaments, pas d’eau courante. Une grande partie des médecins a cessé de travailler. Leur salaire mensuel va à moins de 200 dollars, et couvrent uniquement leurs besoins basiques.

L’homme d’affaires Strive Masiyiwa s’est engagé à mettre sur la table l’équivalent de six millions de dollars américains. De quoi payer 2000 médecins, 300 dollars par mois, pendant les six prochains mois.

En outre, une majorité des médecins a déjà accepté l’offre et va reprendre son activité, explique Tawanda Zvakada, porte-parole de l’Association des médecins des hôpitaux publics. Mais ce financement ne règlera pas le problème sur le long terme, puisque le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur les nouvelles garanties, en marge d’un dialogue qui pourrait naitre des acteurs impliqués. L’homme d’affaires zimbabwéen s’est également engagé à payer pour le transport des médecins et des infirmières ainsi que l’eau dans les hôpitaux. Le gouvernement lui n’a pas encore réagi.

Avatar

Guy Pierre Marie


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!