Coronavirus : Les Parlementaires offrent 100 millions de FCFA au Gouvernement

Afin de se joindre à la lutte contre la terrible pandémie, les députés réunis en session ordinaire lors de la phase de clôture, ont donné leur contribution le 9 juillet 2020 au Premier Ministre, Joseph Dion Ngute.

Les députés camerounais apportent enfin leur contribution à la lutte contre la propagation de l’épidémie du Coronavirus. Jeudi, 09 juillet 2020, ces derniers ont réuni la coquette somme de 100 millions francs CFA, au titre de la lutte contre le Covid-19. Une contribution faite dans le cadre du fonds national de solidarité lancé par Paul Biya le chef de l’État. En clôturant la session parlementaire de juin 2020, Cavaye Yeguie Djibril le Très Honorable président de l’Assemblée nationale du Cameroun, a rassuré le Premier ministre Joseph Dion Ngute, de la disponibilité de la somme de 100 millions francs CFA, rassemblée par les membres de la Chambre basse du parlement camerounais. Une bonne bouffée d’oxygène pour le ministère de la Santé publique.

Appui en supplément de l’Union Européenne

L’accord de décaissement a été fait le 7 juillet 2020 entre le Ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey et le chef de la Délégation de l’Union européenne au Cameroun, Hans Peter Schadek. Un geste de plus de l’Union européenne pour accompagner le Cameroun dans la lutte contre la COVID19. Pas moins de 9 millions d’Euro soit environ 6 milliards de francs CFA, pour barrer la route à la pandémie. Il s’agit d’un appui budgétaire de l’Union Européenne (UE), qui devrait également permettre au Cameroun de limiter les dégâts de cette pandémie sur l’économie.

Précisions sur l’appui

Comme les signataires l’ont signifié au cours de la conférence de presse au terme de la cérémonie, il s’agit d’un décaissement anticipé en vue de répondre rapidement et efficacement à la crise. « C’est un décaissement que nous avons pu anticiper. Il était initialement prévu en fin d’année mais pour permettre une réaction rapide et en temps réelle, au défi qui se pose. Ce décaissement a été anticipé, il va alimenter les ressources de l’Etat qui lui-même a développé un plan de riposte sanitaire et socioéconomique», précise Hans Peter Schadek.
Le Chef de la Délégation de l’Union européenne a recommandé une gestion transparente et efficace de cette enveloppe. « Ces ressources seront allouées aux activités liées à la riposte et feront l’objet d’un audit conformément aux dispositions de l’ordonnance du Chef de l’Etat ». Réaction prompte du ministre Alamine Ousmane Mey.

Avec l’irruption inattendue de la pandémie du COVID 19 au Cameroun, après la confirmation du premier cas le 06 mars 2020 par le ministère de la Santé publique, le partenaire européen a tout de suite marqué sa volonté d’accompagner le Cameroun dans la lutte contre cette pandémie.
Ainsi, cette coopération vieille de plus de 60 ans, riche et affectant des domaines variés du développement du Cameroun, a fait preuve de flexibilité pour être aux premiers rangs dans la lutte.

Ainsi, à la suite des échanges nourris, plusieurs décisions importantes ont été arrêtées :

Le million d’euros perdu en 2018 lors du décaissement des tranches prévues au contrat de réforme sectorielle de la première phase sera payé ; Le paiement anticipé en juin 2020 de 8 millions d’euros rattachés aux conditions générales d’éligibilité sans respect préalable desdites conditions, ainsi que le paiement concomitant du million d’euros de 2018 ; Les Etats membres de l’UE que sont la France, l’Allemagne et l’Italie ont mis à la disposition de la lutte contre la pandémie du COVID 19, un montant d’environ 14 033 282 d’euros incluant un appui budgétaire de l’Agence Française de Développement de 10 000 000 d’euros. Ainsi mis ensemble, l’Union européenne et ses Etats membres ont à date mis sur la table un montant cumulé estimé à 19 249 014 euros, soit 12 626 525 476 F CFA pour appuyer la lutte contre la pandémie du COVID 19 au Cameroun.

Avatar

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X