Ports de Kribi et Douala : Le Ministre des transports prescrit la coopération

La cérémonie de rétrocession de toutes les activités autrefois gérées par le Port Autonome de Douala au Port Autonome de Kribi a été présidée le 22 Février 2019 à Kribi par le Ministre des Transports, Ernest Ngalè Bibehe.

Cet acte de rétrocession consacre l’effectivité de l’autonomisation de cette infrastructure portuaire. Des ressources humaines à la gestion commerciale du portefeuille clients en passant par les activités de pilotage du vieux port, les actifs rétrocédés au Port Autonome de Kribi par le Port Autonome de Douala touchent également d’autres compétentes de hautes importance et des ressources additionnelles gérées par Douala depuis plus d’une vingtaine d’années sont concernées.

Le Port Autonome de Kribi est désormais indépendant et autonome. Cette démarche qui augure plus d’attractivité et de performance de cette infrastructure portuaire. Pour Patrice Melom, Directeur Général du Port Autonome de Kribi, les activités sont axées désormais dans la recherche de la performance et de compétitivité.

La signature de l’acte final de rétrocession en présence des Directeurs Généraux des Ports Autonomes de Kribi et de Douala et des membres du comité paritaire constitue une étape importante dans la diversification de l’industrie portuaire au Cameroun. Selon Cyrus Ngo’o, Directeur Général du Port Autonome de Douala, avec la mise en place des organes dirigeants il était de bon ton que les outils qui étaient gérés par le Port Autonome de Douala soient transférés pour permettre au Directeur Général du Port Autonome de Kribi la totalité de la gestion de la circonscription portuaire de Kribi. L’acte posé à Kribi offre donc de sérieuses raisons d’espérer le Ministre des transports a donc saisit cette occasion pour donner des consignes précises aux acteurs présents.

Pour Ernest Ngalle Bibehe, Ministre des transports, il est question de montrer davantage l’implication des deux ports  pour les rendre plus efficaces, plus performants dans la sous-région. Le gouvernement de la république se tient donc aux côtés des deux ports et peuvent être rassurés de son soutien. Une synergie d’action susceptible de mettre aux larges le complexe industrialo- portuaire de Kribi décidé par le Chef de l’État S.E Paul Biya.

Avatar

Gérard Barbut


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!