Paix et sécurité: la Chine soutien le Cameroun

L’Ecole internationale des forces de sécurité (EIFORCES) a fait l’objet d’une remise de don en matériel informatique LE 27 septembre.

Ce don  est la matérialisation de l’engagement de la partie chinoise à l’endroit des Etats africains en vue de préserver la paix et la sécurité sur le continent. Les présents ont été remis à l’EIFORCES des mains du colonel Major Chai Xiaojiang, attaché militaire naval et de l’air de l’ambassade de la République populaire de Chine, le 28 septembre 2018, au siège de l’Ecole à Yaoundé. Venu au nom de son ambassade avec une cargaison constituée essentiellement de matériel informatique de travail, Chai Xiaojiang, a été reçu par le général de brigade, directeur général de l’EIFORCES, André Patrice Bitote. L’hôte a présenté le contenu de son « paquet » comprenant un important stock d’imprimantes, d’ordinateurs, d’onduleurs et de protecteurs de surtension. Ce geste de la Chine n’est pas moindre. Il vient apporter un coup de pousse important dans la réalisation des missions, des formations et des recherches de la structure. Une motivation supplémentaire pour de directeur de l’EIFORCES, qui a garantit de profiter de ces matériaux pour des résultats plus conséquents. « Je reste convaincu que votre geste est annonciateur d’autres actions en faveur de notre école », a déclaré le général Bitote.

La Chine fait partie du Conseil d’administration de l’EIFORCES. Une posture qui a permis à la partie chinoise de saluer le travail effectué par le Cameroun pour soutenir et maintenir de la paix en Afrique centrale. Elle a réitéré sa volonté de renforcer la paix en Afrique, en soutenant les Etats africains, notamment le Cameroun.

Le président Xi Jingping dans son allocution lors du dernier sommet du forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) tenu les 3 et 4 septembre 2018 à Beijing, avait déclaré: « la Chine et l’Afrique sont une communauté des destins  Des propos à la suite desquels, le président de la République Paul Biya, a salué les multiples dons et appuis de la Chine au Cameroun et a plaidé pour qu’ils continuent de manière croissante au nom de « la forte amitié Sino-camerounaise ». Cet apport en matériel informatique en est une suite évidente.

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter