Diplomatie : Le Passeport camerounais demeure le moins compétitif de la CEMAC

A l’international, les passeports gabonais, tchadiens, équato-guinéens entre autres sont mieux cotés que celui du Cameroun.

Comme chaque année, le cabinet anglais Henley & Partners vient de rendre public le classement 2020 des passeports les plus puissants au monde. Cette puissance est fonction du nombre de pays auxquels ces documents donnent accès sans visa.

Dans le détail, classé 86e dans le monde, le passeport gabonais est celui qui offre le plus de destinations sans besoin de prendre un visa (56 pays au total). Viennent ensuite les passeports tchadiens et équato-guinéens, qui pointent au 89e rang pour un accès à 53 pays, le passeport centrafricain (91e sur 107 pays), le passeport camerounais (93e pour un accès à 49 pays sans visa), juste devant celui du Congo classé 94e dans le classement 2020 de Henley & Partners.

Le Cameroun partage son 93e rang dans ce classement avec des pays tels que l’Angola et l’Égypte, qui sont tous mieux classés qu’une puissance économique comme le Nigeria (95e, 46 pays). En 2020, le passeport africain le plus puissant est celui des Seychelles, qui donne accès à 151 destinations dans le monde sans visa, contre 191 pour le passeport japonais, qui trône en tête du classement mondial.

Ce que vous devez savoir des passeports dans le monde

Tous les passeports ne sont pas égaux : si sa taille est un standard international (125 × 88 mm), sa couleur diffère du noir au bleu en passant par le bordeaux, le vert, le rouge ou le violet mais surtout, selon le pays émetteur, le nombre de pays dans lesquels on peut se rendre sans formalité varie du simple au quintuple.

Ainsi les détenteurs d’un passeport de Singapour arrivent en tête puisqu’ils peuvent aller dans 127 pays sans visa, et dans 39 avec un simple visa à l’arrivée, soit 166. Ils sont suivis de peu par les détenteurs d’un « reisepass » allemand, d’un « passi » finlandais ou d’un « paspoort » néerlandais (165 pays). Les Françaises et les Français ne sont pas à plaindre car à l’instar des détenteurs d’un « διαβατήριο » grec ou d’un « pasaporte » espagnol, ils ont accès à 164 pays sans formalités ou alors avec un simple visa à l’arrivée autrement dit un visa qui s’achète à l’arrivée à la frontière.

Avatar

Manfred Essome


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X