Lutte contre le Corona virus : le gouvernement appuie le traitement de Mgr Kleda

Sur hautes instructions du président de la République, le premier ministre a reçu l’archevêque métropolitain de Douala le 26 mai 2020. Principal sujet sur la table des discussions,  l’accompagnement du gouvernement pour la conformité effective de son traitement pour guérir du Covid-19.

Instituée par le Chef de l’État lui même, la rencontre officielle entre Joseph Dion Ngute et Monseigneur Samuel Kleda n’est pas des moindres. C’est un effort de plus mené par le gouvernement camerounais en guise de réponse musclée face à la pandémie du Covid-19 qui a mis plusieurs géants à genoux. L’entrevue s’est déroulée sans fantaisie, le chef du gouvernement est allé droit au but compte tenu de l’urgence d’avoir enfin une réponse définitive pour sauver les camerounais de ce monstre minuscule. « Le Premier ministre m’a invité à venir le rencontrer pour lui présenter ce que je fais au niveau du traitement que j’ai mis sur pied contre le Corona virus pour voir comment je travaille jusqu’à présent et comment on pourrait mieux organiser les choses afin que le produit atteigne le plus grand nombre », explique l’archevêque métropolitain de Douala à sa sortie en fin de matinée du 26 mai 2020, de l’Immeuble étoile. Mgr Samuel Kleda a depuis l’arrivée de la pandémie du Covid-19 au Cameroun, a vite fait de mettre sur pied une décoction faite d’un mélange de plantes du terroir pour guérir de ce fléau. Cette rencontre avec le premier ministre est un grand bol d’air pour  l’archevêque qui en ressort heureux et honoré. « Je salue cette attention, parce que c’est au nom du chef de l’État qui est très attentif à ce problème, qu’il m’a reçu », a-t-il poursuivi devant les journalistes.

Son traitement a montré son efficacité mais nécessite des recherches plus poussées pour qu’il ambitionne de faire partir du protocole officiel de prise en charge des personnes atteintes du Covid-19. L’archevêque de Douala est engagé à soumettre son produit  à tout essai clinique pour s’assurer de sa qualité. « Ce que nous cherchons maintenant, c’est pouvoir aller plus loin dans ce travail, c’est à-dire que le traitement soit étudié pour déterminer sa toxicité et ainsi le vulgariser ». Et la bonne nouvelle est annoncée de la bouche même de Mgr Samuel Kleda « le Premier ministre, au nom du chef de l’Etat, a dit qu’ils sont prêts à m’accompagner ».

Depuis lors, le traitement composé par Mgr Samuel Kleda a fait ses preuves. Le nombre de malades guéris s’élève à environ 1 500. « Il s’agit des personnes qui présentaient les symptômes du coronavirus. Et après le traitement, les symptômes ont disparu. Je dirais donc en médecine traditionnelle que ces personnes sont guéries », a-t-il précisé. En ce qui concerne l’administration du remède, l’archevêque de Douala explique qu’il s’agit de plantes traditionnelles ayant un effet curatif. Seuls les patients testés positifs au Corona virus sont soumis à ce traitement. Mgr Kleda rassure qu’en cas de besoin, son médicament peut être mis à  disponibilité à grande échelle, avec bien sûr l’appui du gouvernement.  « Nous sommes à mesure de ravitailler tout le Cameroun si l’on met les moyens en place. Quand j’ai commencé à traiter les gens, c’était vers le mois de mars, nous n’avions que quelques cas. Aujourd’hui, la situation devient un peu dramatique. S’il faut prendre toutes ces personnes, il faut mettre les moyens conséquents en place ».

Le médicament mis sur pied par le  prélat fait retentir dans les cœurs des camerounais, le son de l’espoir d’une solution « made in Cameroon » face à cette pandémie du Covid-19. La rencontre instituée par le président de la République, entre Joseph Dion Ngute et Mgr Kleda vient ainsi prouver la volonté manifeste de Paul Biya, qui a lui-même encouragé les efforts internes, en vue de vaincre définitivement le Corona virus au Cameroun.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X