Fête des mères 2020 : l’hommage de Brenda Biya à la première dame du Cameroun

Médailles d’argent, d’or et de vermeille ou allocation financière sont les cadeaux offerts aux mères à l’occasion de la journée qui leur est consacrée. La fille aînée du président de la République a choisi sa plateforme digitale officielle pour témoigner sa reconnaissance envers Chantal Biya.

Célébrée chaque année au Cameroun le dernier dimanche du mois, sauf exception. Si la Pentecôte tombe le même jour alors la journée des mamans est décalée au dimanche suivant. L’édition 2020 de la Fête des mères s’est célébrée le dimanche 7 juin 2020. Cet autre dimanche était l’occasion d’honorer toutes les mamans, qu’elles aient donné la vie une fois ou plus, pour enfants et conjoints. L’occasion était singulière pour l’unique fille du couple présidentiel.  Via son compte Twitter, Brenda Biya, a publié un message, hommage majuscule à sa mère. «Un jour, vous vous rendrez compte que votre maman était la meilleure amie que vous n’ayez jamais connue. Pour moi, ce jour est venu. Je t’aime maman. Bonne fête à toutes les mères», publiait la jeune dame. Elle a accompagné son message d’une photo du couple présidentiel. Un témoignage majuscule qui vient s’ajouter milliers d’autres que la première dame du Cameroun reçoit au quotidien à travers ses nombreuses œuvres humanitaires qui lui ont valu le titre de Mère nourricière, « Nya Meyong ». L’ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, et ambassadrice spéciale du Programme commun des Nations unies sur le Sida, travaille à soulager les souffrances à travers un chapelet de structures et formations sanitaires. La Fondation Chantal Biya, reconnue d’utilité publique au Cameroun en 1999, les Synergies africaines, le Cercle des amis du Cameroun, le centre hospitalier de recherche appliquée en chirurgie endoscopique et reproduction humaine, le centre international de référence Chantal Biya, sont autant de structures de soulagement des souffrances de l’humanité créées ou inspirées par la première dame, Madame Chantal Biya.

A travers son œuvre humanitaire, l’objectif poursuivi est de convertir toutes les bonnes volontés aux valeurs du partage en vue de vaincre l’indifférence à la douleur qui demeure encore l’un des fléaux de l’humanité. Au quotidien, Madame Chantal Biya tisse la toile de la solidarité autour des couches sociales vulnérables du Cameroun, du continent africain et du monde entier.

A travers son post du 7 juin 2020, Brenda Biya a savamment réduit la reconnaissance internationale du dévouement à l’action humanitaire pour le réconfort apporté aux populations défavorisées, pauvres et démunies, et la relation humanitaire, chaleureuse de la première dame avec les populations, en un dénominateur commun, l’amour d’une mère. Un amour qui anéantit impitoyablement tout ce qui se trouve en travers de son chemin, un affection qui, selon Patience Dabany, « ne s’éteint jamais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X