CAN U-17 Tanzanie : Les Lionceaux sur le toit du continent !

La Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans revient entre les mains des Lions Indomptables du Cameroun, vainqueurs de la Guinée dimanche 28 avril 2019 en finale.

Deux ans après la grande équipe A sacrée au Gabon, et à moins de deux mois de l’édition 2019 où celle-ci défendra son titre, le « petit » Cameroun surfe lui aussi sur la vague de la gagne. Dimanche 28 avril, en Tanzanie, la sélection nationale des moins de 17 ans s’est installée à son tour sur le toit de l’Afrique. En finale de la Coupe d’Afrique des nations des U17, les camerounais sont venus à bout des Guinéens, au cours de la séance des tirs au but 5 buts contre 3.

Au lendemain de la troisième place conquise par l’Angola contre le Nigeria, la Guinée et le Cameroun avait rendez-vous au Stade national de Dar es Salaam, où ont eu lieu tous les matches à élimination directe. Dans un stade peu garni et sous le soleil tanzanien les jeunes joueurs du sélectionneur Thomas Libiih et de son adjoint Lucien Mettomo se sont procuré quelques occasions mais n’ont pas réussi à trouver l’ouverture, pas plus que leurs adversaires guinéens. Faute de buts, la décision s’est donc faite aux tirs au but. Et dans cet exercice, les Lions indomptables n’ont pas tremblé, contrairement au Guinéen Mohamed Sacko. Quatrième tireur du Syli national, le jeune joueur de 15 ans a vu son tir repoussé Manfred Ekoi, le gardien du Cameroun. Saidou Alioum Moubarak a ensuite inscrit le tir au but de la gagne.

En effet, le Cameroun n’avait plus gagné cette CAN U17 depuis celle de 2003. Stéphane Mbia, Landry N’Guémo, Alexandre Song et les autres vainqueurs d’il y a 16 ans ont désormais des successeurs. Sur Twitter, le président de la République Paul Biya a adressé ses « félicitations aux Lions cadets ». La joie était à son comble avec les présences remarquées de Seidou Mbombo Njoya, Président de la FECAFOOT, et Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des Sports et de l’éducation physique.

Steve Régis Mvoué, fils de l’ancienne internationale Régine Mvoué, a été élu meilleur joueur de cette CAN. Il a suivi sa formation à l’Azur Star de Yaoundé, et est pressenti pour rejoindre un club français en Haute-Garonne.

Lucien Mettomo, Team Manager de ces jeunes lions, s’est confié à la presse après la victoire: « Nous sommes satisfaits. L’histoire se répète. Seize ans après, le Cameroun regagne la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans. C’est une bonne chose, ça démontre la vitalité du football camerounais. (…) Dans cette équipe, nous pratiquons la méritocratie. Seul le terrain est juge de votre présence dans cette sélection. Cette équipe a fait preuve de beaucoup de discipline…»

Meme exercice pour Thomas Libiih, en homme heureux, qui a vécu l’un des meilleurs moments de sa carrière de technicien de football. Après  avoir qualifié  les Lionceaux  pour la phase finale la 19e  édition de la Coupe monde prévue  du 5 au 27 Novembre 2019 au Brésil, Thomas Libiih et son staff ont conduit le Cameroun au sommet du football africain des moins de 17 ans, à Dar-es-Salam en Tanzanie.  Avec son groupe, Libiih a réalisé un parcours exemplaire, avec un bilan honorifique de 5 matchs joués, quatre victoires et un match nul. Un résultat  qui traduit l’engagement et la témérité  de  ce promoteur du centre de formation, dans l’encadrement des débutants.

 Retour triomphal au Pays natal !

En outre, L’équipe du Cameroun a regagné Yaoundé lundi 29 avril 2019, en provenance de Dar-es-Salaam et avec dans ses bagages, le trophée de la CAN. Pour la 2ème fois de son histoire après 2003, l’équipe du Cameroun des moins de 17 ans a remporté la CAN de sa catégorie.

Cris de joie, applaudissements, youyous et chants en l’honneur des champions continentaux. Voilà l’ambiance dans laquelle les Camerounais ont accueilli les vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations Tanzanie 2019 à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen. Au bas de la passerelle pour les recevoir, le gouverneur de la Région du centre Nasseri Paul BEA, qu’accompagnent les préfets du Mfoundi et de la Mefou et Afamba. Formalités d’usage remplies et bouquets de fleurs offerts, c’est dans une euphorie totale, que les Lionceaux vont découvrir la foule, à peine maitrisée par un cordon de sécurité érigé par les forces de maintien de l’ordre. Le capitaine Fabrice Ndzie Mezama et le Coach Thomas LIBIIH vont par la suite prendre place dans une jeep militaire, avant que le cortège ne s’ébranle vers le centre-ville.

De plus pas moins de 9 arrêts étaient prévus dans l’itinéraire de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen, à l’hôtel Mansel, point de chute des champions d’Afrique U17 2019. Sur le trajet des bébés Lions, les populations sortent spontanément au son de la sirène annonçant le passage des héros du jour. Les activités s’arrêtent momentanément, les conducteurs de mototaxis, munis de drapeaux miniatures, se joignent systématiquement au cortège, les élèves sortent des classes. La ferveur va grandissante, au fur et à mesure que l’on se rapproche du centre-ville. Le carrefour Mvan fera le plein d’œuf et méritera un arrêt du cortège, puis Nlongkak, jusqu’à l’entrée du Mansel Hotel. Ici, l’ambiance est encore plus chaude. Une haie d’honneur est faite à l’honneur des Lionceaux, la fanfare de l’INJS est à l’œuvre, plusieurs groupes de danses issus des 4 aires culturelles du Cameroun font esquisser quelques pas de danse aux Lions U17. La cuvée 2019 fait également la fierté de la nation camerounaise, et sera sans nul doute reçu par le Président de la République dans les prochains jours.

Avatar

Frederick Emell


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!