Assemblée Générale ONU-HABITAT : Célestine Ketcha Courtès honore le Cameroun

Le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, qui conduit la délégation camerounaise aux travaux de la 1ère Assemblée Générale d’ONU-Habitat à Nairobi du 27 au 31 mai 2019, vient d’être portée en couleurs.

Durant 5 Jours, le siège d’ONU-Habitat accueille les représentants des Etats membres l’organisation des Nations Unies pour les travaux placés sous le thème de « L’innovation au service d’une meilleure qualité de vie dans les villes et les communautés » et orientés vers l’accélération de la mise en œuvre du Nouveau Programme pour les villes en vue de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Sous la conduite de Célestine Ketcha Courtès Ministre de l’habitat et du Développement Urbain, la délégation Camerounaise a quitté le pays Samedi 24 Mai 2019 avec en bonne place des représentants d’autorités nationales à l’image du DG du FEICOM, ou encore du 4ème Adjoint à la Communauté Urbaine de Douala, Louis Mandengue. Le ministre camerounais en charge de l’habitat prendra la parole à cette occasion pour exprimer la situation et l’engagement du Cameroun à travers l’engagement du Chef de l’Etat à régler le problème de l’Habitat social. L’agenda des travaux de cette assemblée présente entre autres, des forums, des réunions des groupes, des dialogues de haut niveau, des conférences, l’examen du plan stratégique d’ONU-Habitat pour la période 2020-2025.

D’ailleurs, le Cameroun, par la voix du Ministre de l’habitat et du Développement Urbain a été porté Membre du Conseil executif de l’ONU-HABITAT pour un mandat de 4 ans.

En effet, les participants examineront principalement les questions relatives à l’approbation du projet de plan stratégique d’ONU-Habitat pour la période 2020-2025, les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Nouveau Programme pour les villes, y compris l’examen du rapport quadriennal du Secrétaire général sur la mise en œuvre du programme. L’examen des normes mondiales pour les établissements humains et l’urbanisation durable et autres articulations permettront de faire des recommandations, pour la mise en œuvre cohérente des volets du programme de développement durable à l’horizon 2030 relatifs aux villes et aux établissements humains, Nouveau Programme des villes et d’autres programmes mondiaux.

Rappelons que la coopération entre le Cameroun et ONU HABITAT a franchi une étape déterminante et s’est consolidée avec davantage de retombées pour la partie camerounaise et ses villes à l’époque où  Jean Claude MBWENTCHOU était ministre de l’habitat et du développement urbain. De nombreuses actions, comme le « Habitat Country Programme Document » en 2018, un programme regroupant un ensemble d’activités à annexer à l’accord de siège de ONU-Habitat au Cameroun, et qui sont censées être exécutées par le siège dans le cadre du déploiement de ses activités, se sont ajoutés dans la besace de Yaoundé. Toujours en 2018, le Camerounais Victor KISOB a été nommé nouveau Directeur Exécutif-Adjoint de ONU HABITAT, avec rang de Sous-Secrétaire Général des Nations Unies, par ANTONIO GUTIERES, Secrétaire Général des Nations Unies.

Avatar

Manfred Essome


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!