EIFOCES : le Général de brigade André-Patrice Bitoté, un génie aux connaissances multiples aux commandes

CONTEXTE ET JUSTIFICATION  DE L’EIFORCES

la création de l’Ecole Internationale des Forces de Sécurité ( EIFORCES)  trouve ses origines dans les lacunes capacitaires enregistrées par les  Nations-Unies , des forces de police d’Afrique déployées dans le cadre des opérations de maintien de la paix , ayant amené le Cameroun et ses partenaires à entamer un réflexion dés 2005 sur la mise sur pied d’un centre dédié à la formation des unités de police constituées et des experts de la sécurité pour les opérations de soutien  à la paix.

Née de la volonté politique du président camerounais , Paul BIYA , l’EIFORCES poursuit  depuis lors un triple objectif qui est de contribuer au renforcement de la stabilité régionale, améliorer la gouvernance sécuritaire des pays africains, et enfin promouvoir des standards communs au sein des forces de police et de la gendarmerie destinées aux opérations de paix dans  le cadre des missions onusiennes et  de l’Union Africaine.

Aux Commandes de l’Ecole Internationale des Forces de Sécurité( EIFORCES), le Général de brigade André–Patrice  Bitoté, directeur général  de cette école à vocation internationale qui se veut un Centre d’Excellence  des Nations–Unies dont il est devenu le label depuis le 28 février 2018,  date de l’installation  du Général André Patrice Bitoté au poste de Directeur général de l’EIFORCES .  Il a pris a bras le corps les défis qui l’interpellent et le Ministre de la Défense, Joseph Bet iAssomo,  par ailleurs Président du Conseil d’Administration de  cette école a précisé les principaux défis : «  De nouveaux défis vous interpellent. Votre objectif stratégique sera de contribuer à la paix internationale au travers de la formation et l’appui optimale dans le domaine du soutien à la paix ». Ces défis   constituent la vision du Chef de l’Etat, Chef des Armées pour ce fleuron devenu  un label des Nations–Unies.  Continuant ses propos, le Ministre Joseph Beti Assomo a présenté les missions assignées désormais au Général de  brigade André Patrice Bitoté  comme suit : « Vos missions tourneront  essentiellement autour de la formation, le rayonnement international de l’EIFORCES, grâce à un partenariat bilatéral et multilatéral fructueux s’en trouvera indubitablement renforcé. »  A-t-il  déclaré.  Le directeur général est un Officier Supérieur, un Officier général dont le dévouement, l’abnégation  et  la détermination  sont des  atouts qui lui permettront de remplir loyalement  les missions à lui confiées. Il  en précise les contours  : «  Je m’engage avec l’appui du président de la République et le Ministre délégué à la Présidence  de la République chargé de la Défense, président du Conseil d’Administration de l’EIFORCESà relever ces défis et à mener l’EIFORCES à réaliser sa montée en puissance ». Il remplace  à la faveur d’un décret du présidentiel du 21 février 2018, le général de brigade André–Patrice Bitoté succède au Général de brigade Jules-César  ESSOH  qui aura séjourné  à ce poste moins d’un an.

PARCOURS D’UN GENIE AUX CONNAISSANCES MULTIPLES. 

Né en 1965 à Yem-Yemfek dans l’actuel arrondissement de Meyomessala, département du Dja et Lobo, région du Sud, il est le plus jeune Officier Général de l’Armée camerounaise depuis sa promotion au grade de général. Porte étendard de sa promotion à l’Ecole militaire interarmées de Yaoundé (1990-1993), baptisée « OUVERTURE DEMOCRATIQUE », le général brigade Bitote a obtenu brillamment  tous les diplômesmilitaires. Le Général Bitoté est  de la première promotion des  Brevetés d’Etudes  militaires Supérieures à l’Ex- cour supérieur interarmées de défensedevenue l’Ecole Supérieure internationale de Yaoundé ( 2005-2006) .Avant sa promotion au grade de général de brigade par décret du Président de la République le 29 Juin 2017 , suivie directement de celle de sa nomination au poste de Directeur  central de l’administration et de la logistique au ministère de la Défense,  le Général BITOTE a été Directeur du Budget et des Equipements ( DBE) au Ministère de  la Défense entre 2016-2017 , cumulativement avec ses fonctions de Directeur des Affaires Administratives , financières et domaniales ( DAAFD)  dans les services centraux de la Gendarmerie nationales de septembre  à juin 2017.Doctorant en stratégie, Défense, Sécurité, gestion des conflits et catastrophes à l’université de Yaoundé II, le Général BITOTE est aussi un juriste avec un diplôme d’Etudes  Supérieures Spécialisées en Droit de l’Urbanisme et de l’environnement obtenu en 1989 en France à l’université de Limoges.

 GRANDES QUALITES HUMAINES ET PROFESSIONNELLES

 Adepte des vertus militaires : HONNEUR ET FIDELITE, le général de brigade André- Patrice Bitoté est un fervent   travailleur et serviteur de la République. On lui doit l’amélioration substantielle du traitement des femmes des gendarmes  décédés à la gendarmerie nationale au pendant son passage à la Direction des AffairesAdministratives, des gendarmes décédés à la gendarmerie nationale.Faisant siennes les missions de l’EIFORCES à savoir : former, entraîner, recycler et perfectionner les unités constituées de types  gendarmerie et police aux opérations de soutien , de maintien  de la paix, former , entraîner et recycler les cadres de maîtrise et de conception de civils et militaires aux missions de sécurité intérieure aussi qu’aux opérations  de soutien de la paix , et d’effectuer des recherches dans les domaines de soutien à la paix  et de la sécurité interne et internationale. Il a conscience  de  ce qui  l’attend comme défis à relever et sait pouvoir compter sur l’ensemble de ses collaborateurs pour y parvenir.

Martin Mbouza


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter