Elections à la FECAFOOT: Les nouvelles dates sont connues

Le 31 mai dernier à Yaoundé, les membres du comité de normalisation ont effectué une conférence de presse avec pour ligne de mire, un programme pour la constitution d’un nouvel exécutif.

Les acteurs de la chaine football décideront de leur nouvel exécutif le 17 août prochain. C’est la substance de l’annonce faite jeudi dernier au siège de la Fédération, au cours d’une rencontre qui a vu participer les médias. Il faut dire que cette date d’élection à la Fédération camerounaise de football dévoilée par le président du Comité de normalisation, Me Dieudonné Happi, était fortement attendue par l’opinion nationale et internationale.

Par ailleurs, le processus électoral est enclenché depuis le 1er juin, avec le début de la vulgarisation des projets de statuts renvoyés par l’instance mondiale, la FIFA, à travers les dix régions. Ensuite le 23 juin prochain, la convocation du collège électoral se fera pour l’adoption des fameux textes et du code électoral qui guideront l’élection fédérale d’août prochain. En outre, le Dr Oumarou Abdou, président de la commission chargée du processus électoral a précisé dans ses propos liminaires, que ce sont les clubs engagés lors de la saison 2011-2012, et celle de 2017-2018, qui seront habilités à participé à ce processus.

Les passionnés du ballon rond devront encore patienter. Car le choix du sélectionneur des lions indomptables n’a pas encore produit de fumée blanche à Tsinga. Kevin Djomo, en charge de la question au sein du comité de normalisation, a déclaré que l’audition des techniciens retenus a eu lieu à Paris la semaine dernière et que le dossier est sur la table des décideurs.

Concernant la réorganisation au sein de la FECAFOOT, elle interviendra dans les prochains jours selon Me Marcelle Ambomo, vice-présidente du Comité. Un nouvel organigramme et un redéploiement sont ainsi prévus. Des groupes de travail seront également mis sur pied en vue de la modernisation de la gestion technique de l’équipe nationale, et des ressources financières.

De plus, sur les chantiers des stades à l’arrêt engagés par la Fecafoot il y a deux ans, à Bamenda, Bangangté, Bafia et Sangmelima, la justice camerounaise s’est saisie de ce dossier pour en faire la lumière. Selon le Comité de normalisation, tout est en voie pour que les travaux soient achevés pour la CAN 2019. Le contrat avec l’équipementier allemand Puma, qui expire cette année, va être réévalué par un partenaire technique saisi par le comité de normalisation.

Dans une déclaration solennelle, le président du Comité de normalisation a annoncé le soutien du Cameroun à la candidature du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde 2026. Un engagement mutuel au regard de ce que le Maroc, avait déjà affirmé son soutien au Cameroun, dans le cadre de l’organisation de la CAN 2019.

Arrivé à la faveur d’une nomination le 9 septembre 2017, Me Dieudonné Happi doit faire face aux multiples enjeux concernant cette discipline sportive majeure, dont le Cameroun sera  le hub d’attention continental en 2019, pour une réussite éclatante de cette Coupe d’Afrique, voulue par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya.

Avatar

Manfred Essome


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!