Coopération multilatérale : La Banque Mondiale et l’Unesco reçus par le Ministre Bidoung Mkpatt

Le nouveau Ministre des arts et de la Culture a reçu en audience respectivement le 29 janvier 2019 à Yaoundé, la directrice des opérations de la Banque Mondiale Élisabeth Huybens et le représentant de l’UNESCO pour l’Afrique centrale Salah Khaled le 30 janvier 2019.

C’est tout d’abord la Représentante de la Banque Mondiale, Élisabeth Huybens qui a ouvert le bal des rencontres officielles. Elle a tenu à sa féliciter le nouveau ministre pour sa nomination le 4 janvier 2019, avant d’entamer des pourparlers, sur la façon souhaitée d’organiser l’exposition annuelle qui permet aux artistes contemporains camerounais, de présenter leurs œuvres. La 10e édition aura lieu au musée national à Yaoundé. Le Ministère des arts et de la culture a sollicité des appuis aux industries culturelles et artistiques et la création à l’avenir d’une salle polyvalente des spectacles. « Je souhaiterais que cette édition de 2019 soit spéciale » a déclaré aux médias,  la directrice pays Afrique de la Banque mondiale au sortir de l’audience avec le ministre des arts et de la culture Pierre Ismaël Bidoung kpwatt

En outre, le représentant multisectoriel de l’UNESCO, pour sa part, a eu l’honneur de rencontrer et de féliciter le nouveau ministre tout en faisant la connaissance de son équipe. Ils ont échangé sur des priorités du Cameroun dans le domaine des arts et de la Culture et les priorités de l’UNESCO sur le niveau global dans le domaine de la Culture. Ainsi, l’UNESCO  s’engage à travailler très étroitement pendant cette année 2019 et les années à venir sur l’identification du potentiel dans le domaine des industries créatives. Notamment comment développer les talents des jeunes, les former, comment remplir les compétences et les connaissances et comment les outiller. Sans oublier la formation des cadres du ministère, des institutions nationales et des organisations non gouvernementales dans ce domaine.

De plus, les échanges ont également concerné l’intégration régionale notamment comment  faire du Cameroun un champion dans le domaine de la culture et comment aborder la prévention de l’esprit et de l’élan à travers la culture. Pour le représentant multisectoriel Salah Khaled de l’UNESCO, il est question de voir comment transformer la diversité camerounaise en un potentiel de richesses pour le développement du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!