Engagement : Christophe Foe Ndi à fond pour le droit à la santé au Cameroun

L’intendant à la présidence de la République, par ailleurs docteur en droit, a publié en 2019 un livre qui évalue l’efficacité des dispositifs mis en place par l’État pour répondre aux attentes des populations en termes de garantie de leur droit à la santé.

Le droit à la santé est un sujet auquel Christophe Foe Ndi tient à cœur. C’est d’ailleurs cette thématique qui a fait la quintessence de sa thèse de doctorat intitulée « La mise en œuvre du droit à la santé au Cameroun » soutenue le 28 juin 2019 à l’Université d’Avignon en France.

La même année, quelques mois seulement après avoir obtenu avec brio son doctorat, Christophe Foe Ndi publie aux éditions L’Harmattan le  23 décembre 2019 , un ouvrage de 464 pages intitulé « Le droit à la santé au Cameroun ».

Le livre évalue de long en large, la capacité des mesures, des moyens et des institutions mis en place par l’État camerounais, pour répondre aux besoins des populations en termes de garantie de leur droit à la santé. Un droit qui est parfois mis à l’écart dans notre pays. Or, l’auteur souligne que, comme la plupart des droits économiques et sociaux, il a des sources à la fois nationales et internationales.

Ce qui pousse le docteur en droit à s’interroger sur les contours de cette branche du droit telle qu’elle est vue et appliquée au Cameroun. Christophe Foe Ndi après avoir poussé dans ses recherches, a formulé à la fois des suggestions et des conclusions pour faire bouger les lignes du droit à la santé au Cameroun.

L’administrateur civil principal hors échelle en est arrivé à la résolution que, pour que ce droit soit  mieux protégé et encadré dans notre pays, la mise en place de mécanismes supplémentaires est nécessaire. Notamment la couverture sanitaire universelle de même que l’aménagement de l’offre de soins et de médicaments issus de la médecine traditionnelle et de la pharmacopée africaine.

L’ouvrage de Christophe Foe Ndi arrive comme la consécration de son engagement pour le droit à la santé au Cameroun. Une mission qui s’ajoute à son arc de combattant pour une vie meilleure. Président fondateur de l’ONG ECOPARK Cameroon Foundation (ECF), il œuvre sans cesse pour la conservation de la biodiversité, la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales, l’accompagnement des personnes âgées, des personnes handicapées et déplacées. Passionné de recherche, l’intendant principal  du palais  de l’Unité est l’auteur d’une pléthore d’articles sur le droit à la santé, et est membre de nombreux cercles de réflexion tels que le Centre de recherche A Priori et le Scientific Center for Health. Christophe Foe Ndi est par ailleurs de promoteur de l’espace écotouristique ECOPARK Cameroon. Un coin unique qui s’étend sur près de 8 hectares de terrain, offrant aux visiteurs les saveurs et la biodiversité exotiques du pays.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!