Accès à l’eau potable : 20 localités bientôt connectées

Le Ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba, a signé un protocole d’accord y relatif avec des partenaires indiens le 11 décembre dernier à Yaoundé.

20 centres semi-urbains verront se voir connectés à l’eau potable dans un an et demi, à la faveur de l’accord commercial relatif à la conception, réhabilitation, et construction des systèmes d’approvisionnements pour un cout total de 34 milliards de FCFA. L’entreprise indienne WPIL sera assistée dans son déploiement technique, d’autres structures locales, pour une meilleure implémentation du projet, qui démarrera par une étude de faisabilité avant réalisation, à l’image de la société GROUP NKAH Engineering.

En effet, ce sont les villes de Ngoumou, Bafia, Bokito, Ombessa, Mbandjock, Akonolinga, Nanga-Eboko, Manjo et Dibombari dans la région du Littoral, Mamfé, Kumba dans le Sud-Ouest, Bana, Bansoa à l’Ouest, Ebolowa pour la région du Sud entre autres, qui en seront les bénéficiaires. Toutefois, malgré l’abscence des quantités d’eau à produire n’ont pas été précisées dans le protocole par les parties pour l’instant, le Ministre de l’eau et de l’énergie a souligné aux acteurs de bien faire leur travail, car cet accord est le résultat de la volonté du gouvernement, d’élargir le niveau d’accès à l’eau potable aux populations.

De plus, le patron a mis en lumière, les prochaines actions de l’Etat dans l’approvisionnement en eau potable, à l’exemple du projet d’alimentation de la ville de Yaoundé, à partir du fleuve Sanaga, le démarrage également de l’alimentation en eau dans neuf villes en phase 2, et la construction de 2412 forages dans le grand Nord. La capacité de production actuelle est chiffrée à 713 080 m3 d’eau par jour, selon les données de la Cameroon Water Utilities, pour un taux d’accès mélioratif à atteindre d’ici deux ans.

Avatar

Martin Mbouza


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!