Le plus du numérique dans le commerce intra-africain

C’est autour de ce sujet que s’est tenue la 4e édition du forum TransformAfrica,  du 7 au 10 mai à Kigali, dirigé par le président rwandais Paul Kagame.

Le Kigali Convention center a réuni des experts du secteur des technologies de l’information et de la communication et des décideurs des quatre coins du continent. C’était à l’occasion de l’ouverture officielle  de la 4e édition du sommet TransformAfrica.

La cérémonie est présidée par Paul Kagame, chef de l’Etat rwandais et par ailleurs, président du conseil d’administration de la société Smart Africa, initiatrice du Sommet depuis 2013. Pour entamer l’édition 2018, sous le thème « accélérer un marché digital unique en Afrique », un forum économique s’est tenu.

La rencontre d’une journée, qui a servi de tribune au président Paul Kagame, a réuni à la fois les gouvernants et les représentants du secteur privé. Le Cameroun y était représenté par Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel).

Dans son discours, Paul Kagame a énoncé quelques obstacles freinant le développement d’un marché unique africain. « Parfois, pour aller d’un pays africain à un autre, il faut sortir du continent et payer des visas dont les montants varient selon le pays étranger à traverser. Nous devons travailler pour changer cette situation » a recommandé le président. Selon lui, le chemin reste long à parcourir, mais il est rassuré de ce que la révolution numérique actuellement en cours sur le continent y contribuera.

Cette édition de TransformAfrica Summit se tient juste quelques semaines après la création au cours d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, de la Zone de libre-échange continental pour promouvoir un marché unique en Afrique, avec près de 1,2 milliards de consommateurs dont nombreux ont accès au digital sous toutes ses formes.

En terminant une journée remplie de divers panels axés sur la connectivité digitale, aux plateformes de la technologie financière et au commerce digital, les participants se sont séparés sur une interpellation pour une marche vers le tout numérique.

Le 10 mai, jour de fin du sommet, le ministre Minette Libom Li Likeng a donné une communication spéciale sur la monnaie numérique au cours d’un sommet avec les chefs d’Etat.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!