Parlement panafricain: Roger Nkodo Dang reste aux commandes

Le parlementaire Camerounais a remporté l’élection le 10 mai  2018 à Midrand. Il a obtenu 133 voix sur 224 votants.

Tenue à l’hémicycle Idriss Ndélé Moussa, l’élection n’a pas été un fleuve tranquille. Les parlementaires sud-africains présents ont manifesté leur refus de la tenue de cette élection. Face à eux, outre la présidente du Comité ad hoc qui entendait conduire son mandat jusqu’au bout, la majorité des membres de la chambre ne cessai de crier « au vote ». Ces derniers ont finalement eu raison de leurs deux collègues.

Avec pour adversaires l’Egyptien Moustafa Abdelaziz Elgendy et le Zimbabwéen Fortune Zephania Charumbira, le Camerounais Roger Nkodo Dang, président sortant et candidat à sa propre succession, a été clair en battant campagne : « Je ne suis pas le candidat de l’Afrique centrale. Je suis le candidat de l’Afrique. Je me présente à vous comme un médecin qui connaît bien les maux dont souffre le malade, qui a commencé à lui administrer une posologie, dont les effets bénéfiques sont déjà visibles et qui entend le conduire à sa guérison… ».

Prenant la parole en dernier après les deux autres candidats, il a laissé la place au déroulement du processus électoral. Ainsi, c’est par pays, et par ordre alphabétique, que les parlementaires ont été appelés à voter.

A la fin des comptages, sur un total de 224 votants, le Camerounais a recueilli 133 voix, contre 47 au Zimbabwéen, et 44 pour l’Egyptien. Une victoire non contestable au premier tour. Ses premiers mots ont été de gratitude au président de la République du Cameroun « Qui a accepté que je sois candidat et qui a tout mis en œuvre pour ma réussite ». Le parlementaire camerounais Il s’est engagé à perpétuer l’œuvre de modernisation du Parlement panafricain qu’il conduit depuis 2015. En place depuis 3 ans le Joel Nkodo Dang conduisait le processus d’élection des autres membres du bureau, à savoir les quatre vice-présidents. Il s’agit de l’Egyptien Mustafa Abdelaziz Elgendy et du Zimbabwéen Fortune Zephania Charumbira.

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter