Partenariat : le Cameroun et les Etats-Unis ensemble

Le président Paul Biya et le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Peter Nagy, ont eu un tête à tête le 18 mars au Palais de l’Unité. Au menu des échanges, des sujets qui touchent les deux parties.

Le 18 mars, le Palais de l’Unité était le siège de réflexions diplomatiques. Le président de la République a reçu en fin de matinée le sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Peter Nagy, en visite de travail au Cameroun. C’est à 11h50 minutes que l’émissaire américain, accompagné de l’ambassadeur des Etats

Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin est accueilli au perron du Palais de l’Unité par le chef du protocole d’Etat, Simon Pierre Bikele. Le dispositif d’accueil est renforcé par la présence du ministre, directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo. L’envoyé spécial du président Donald Trump est dirigé au troisième étage où se doit se tenir l’entretien avec le chef de l’Etat camerounais. Paul Biya et son convive s’entretiennent pendant près d’une heure. Sorti des assises l’émissaire américain a fait une déclaration à la presse, Tibor Peter Nagy informe être venu en « grand ami au Cameroun ». Il a mis en exergue la forte relation qui existe entre les Etats-Unis et le Cameroun. L’envoyé des USA a souligné que le Cameroun est un Etat stratégique dans le golfe de Guinée. Les Etats-Unis souhaitent, voir grandir les investissements américains au Cameroun. Relève Tibor Peter Nagy. Pour matérialiser cette coopération des entreprises américaines sont annoncées pour bientôt au Cameroun dans le but de créer des emplois pour les jeunes camerounais. D’où son souhait de voir le climat des affaires amélioré au Cameroun. Parlant de la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le sous-secrétaire d’Etat américain a été clair : « C’est une affaire purement camerounaise ». Pour Tibor Peter Nagy, le gouvernement américain  ne pourrait apporter une contribution au règlement de cette question que si les autorités camerounaises le sollicitent Contrairement à une certaine opinion, « les Américains ne soutiennent pas et ne peuvent pas soutenir la sécession camerounaise », précise-t-il. Les Etats-Unis encouragent des consultations entre le gouvernement et les chefs religieux, les chefs traditionnels et les responsables de la société civile pour parvenir à une solution pacifique au problème dans ces régions.  Abordant le volet sécuritaire de la coopération entre Yaoundé et Washington, l’envoyé spécial du président américain a réaffirmé la solidarité des Etats-Unis au Cameroun dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. Avant de se séparer, le Président Paul Biya et son invité ont procédé à un échange de cadeaux, pour marquer leur rencontre. Tibor Peter Nagy arrive au Cameroun après y avoir travaillé de 1990 à 1993 comme adjoint au chef de la mission diplomatique américaine. Notons que le sous-secrétaire d’Etat américain est au Cameroun, pour prendre par à la réunion des ambassadeurs américains accrédités dans les pays des régions des Grands lacs, du golfe de Guinée et du Lac Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!