Cameroun-Vatican : Lettre du pape François à Paul Biya

La lettre du Vatican  a été transmise le 18 mars au président de la république par le Nonce apostolique, Mgr Julio Murat au cours d’une audience.

En cette période de  carême pour les chrétiens, le pape François a décidé d’écrire au chef de l’Etat camerounais. Un choix symbolique qui démontre l’attachement du souverain pontifical au Cameroun. La correspondance de sa sainteté le pape François a été transmise le 18mars à son illustre destinataire, Paul Biya, par Mgr Julio Murat, Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale. Cette audience a été la deuxième séquence de cette journée diplomatique au Palais de l’Unité. Le représentant du Saint-Siège est accueilli  à 12h 45 minutes sur le parvis du Palais de l’Unité avec tous les honneurs. L’entrevue avec le chef de l’Etat se déroule à huis clos au troisième étage. En près de soixante minutes d’entrevue, Paul Biya et le Nonce apostolique ont passé en revue la fructueuse coopération qui existe entre le Cameroun et le Vatican. La presse en saura davantage au sortir de l’audience. « Les échanges étaient cordiaux. Nous avons évoqué les excellentes relations entre le Saint-Siège et l’Etat du Cameroun », résume l’émissaire du pape François aux journalistes. Mgr Julio Murat poursuit en précisant qu’il était porteur d’une lettre du Saint Père au président Paul Biya. « Sa sainteté le Pape François assure dans son message le président camerounais de ses prières pour le Cameroun et exprime sa sollicitude afin que des solutions justes et pacifiques soient trouvées à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », révèle-t-il. Paul Biya et son hôte ont également échangé sur la vie de l’Eglise catholique au Cameroun. « Nous avons exprimé la volonté de l’église catholique de continuer à apporter sa contribution pour la promotion du bien commun », conclut l’homme de Dieu. C’est la deuxième fois que Mgr Julio Murat s’entretient avec le chef de l’Etat camerounais. Nommé le 24 mars 2018 par acte du pape François, il a présenté ses lettres de créance le 6 juillet 2018 comme Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée équatoriale. Les relations diplomatiques entre le Cameroun et le Vatican n’ont cessé de se renforcer depuis le 31 octobre 1966, date d’ouverture par le Cameroun d’une chancellerie à Rome tandis que le saint-siège établissait une nonciature apostolique à Yaoundé couvrant le Gabon, la Guinée équatoriale et le Cameroun. La vitalité des liens entre Yaoundé et le Saint Siège est matérialisée par la signature  par le Cameroun et le Vatican, le 13 janvier 2014 à Yaoundé, d’un accord-cadre sur le statut juridique de l’Eglise catholique au Cameroun. En plus de l’échange de visites officielles entre les deux autorités , l’action de l’Eglise catholique est plurielle au Cameroun. Cette institution soutient de manière significative le gouvernement camerounais dans le domaine de la santé avec une vingtaine d’hôpitaux mis sur pieds en collaboration avec le MINSANTE, le domaine de l’éducation, à travers la création des écoles maternelles, primaires et secondaires, y compris dans les zones les plus reculées du pays. L’enseignement supérieur privé catholique affiche plus d’une demi-douzaine d’établissements universitaires au Cameroun. Mais, le fleuron dans ce secteur reste l’Université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé, créée en 1989.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!