Personnels de santé: nouvel âge pour le départ à la retraite

Il est désormais de 60 et 55 ans ; c’est ce qui ressort des décrets du président de la République et du Premier ministre signés le 3 juillet 2020.

Après le 3 juillet 2001, date à laquelle le  chef de l’État avait signé le décret portant statut particulier des corps de la santé publique. Le 3 juillet 2020, le président Paul Biya a encore fait la démonstration de l’importance qu’il accorde aux travailleurs de ce secteur. Il a signé un décret de plus portant relèvement de l’âge de départ à la retraite des fonctionnaires des corps de la santé publique. Déjà que le décret de 2001, dans son article 2  reconnaît huit (08) corps de fonctionnaires de la santé publique. Il s’agit des corps des techniques médico-sanitaires, ceux des techniques biomédicales, le corps de l’administration de la santé publique, celui des médecins, des chirurgiens-dentistes, des pharmaciens, des infirmiers et le corps du génie sanitaire.

Parlant du décret signé le vendredi 3 juillet 2020 par le chef l’état, sont classés dans les catégories « A » et « B » et voient désormais leur départ à la retraite fixé à 60 ans, au lieu de 55 ans jusque là, les médecins, les chirurgiens-dentistes, les pharmaciens, les infirmiers supérieurs, les infirmiers, les ingénieurs biomédicaux, les ingénieurs du génie sanitaire, les ingénieurs médico-sanitaires, les administrateurs de la santé publique, les techniciens du génie sanitaire, les techniciens médico-sanitaires, les techniciens biomédicaux et les secrétaires d’administration de la santé.

En ce qui concerne la deuxième catégorie  constituée des personnels dont l’âge de départ à la retraite est désormais fixé à 55 ans, ce sont les personnels médicaux de l’État dans les catégories « C » et « D », selon les termes du même décret présidentiel. Dans ces dernières catégories se trouvent les aides-soignants, les agents techniques du génie sanitaire, les agents techniques médico-sanitaires et les agents techniques biomédicaux.

Les personnels médicaux et paramédicaux relevant du Code du travail ne sont pas en reste. Un autre décret signé du Premier ministre, chef du gouvernement toujours ce 3 juillet 2020 relève aussi l’âge de départ à la retraite.  Une réforme qui s’opère en fonction des catégories. En effet, ceux qui sont classés de la 8e à la 12e catégorie, iront désormais à la retraite à 60 ans tandis que les personnels classés de la 1ère à la 7e catégorie iront dorénavant à la retraite à 55 ans. Ils bénéficient de 5 années d’activité de plus  selon les dispositions en vigueur au Cameroun au même rang que les bénéficiaires de la mesure présidentielle mentionnée plus haut. À la seule différence que les personnels des corps de la santé publique jouissent depuis le 3 juillet 2001 d’un statut particulier.

L’on se souvient que le 19 mai 2020 lorsque le président Paul Biya s’adressait à la Nation, il a salué les efforts fournis par les personnels médicaux dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.  Ces décrets du 3 juillet 2020 sonnent comme une marque concrète de reconnaissance et d’encouragement du chef de l’État et du gouvernement. Non seulement aux ouvriers de la santé engagés dans la lutte contre la pandémie, mais aussi de l’ensemble de l’engrenage dans le vaste secteur qu’est le sanitaire.

 

Décret N°2020/369 du 03 juillet 2020

Le président de la République décrète :

ARTICLE 1er.– L’âge de départ à la retraite des fonctionnaires des corps de la santé publique est, à compter de la date de signature du présent décret, relevé à soixante (60) ans pour le personnel des catégories « A » et « B» et à cinquante-cinq (55) ans pour le personnel des catégories « C » et « D

ARTICLE 2.– La mesure visée à l’article 1er ci-dessus est étendue au personnel des corps de la santé publique qui bénéficie, à la date d’entrée en vigueur du présent décret, d’une prolongation formelle d’activité valide.

ARTICLE 3.- Le présent décret, qui abroge toutes dispositions antérieures contraires, notamment celles de l’article 150 (1) du décret no 2001/145 du 03 juillet 2001 susvisé, sera enregistré, publié selon la procédure d’urgence, puis inséré au Journal officiel en français et en anglais.

Yaoundé, le 03 juillet 2020

Le président de la République, (é) Paul BIYA

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X