Régions anglophones : Dion Ngute messager de la paix

Le Chef du gouvernement  effectue depuis le 9 mai 2019, une visite spéciale dans le nord ouest et le sud ouest. Il est porteur de messages de paix et de réconciliation du Chef de l’état.

Une telle mission est une première pour Joseph Dion Ngute depuis sa nomination à la primature le 4 janvier 2019. Une mission jugée impossible par les certains au regard des conditions sécuritaires des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Le Premier Ministre s’est  fixé d’accomplir cette tache avec brio. Rencontres avec les autorités religieuses, traditionnelles et administratives, dialogues avec les populations, visites d’infrastructures commerciales et sanitaires, accueil d’anciens  sécessionnistes etc. Le natif du Sud Ouest a eu un agenda très chargé lors de ses tournées à Bamenda, Buéa, Limbe et Kumba. Avec pour maître mot, le dialogue pour la paix comme l’a instruit le Chef de l’Etat en vue d’arriver  au dénouement de la crise sécuritaire dans ces régions. Dion Ngute, l’a répété à ses interlocuteurs : le président Paul Biya est disposé à dialoguer en vue d’un retour à la normale. Les différentes descentes du premier ministre au NOSO ont redonné de l’espoir aux populations victimes des violences des sécessionistes . Il a reçu un accueil remarquable, signe d’une évolution notable dans la gestion de la crise par le gouvernement.

Pour marquer le coup, le chef du gouvernement était entouré d’autres  autorités administratives parmi lesquelles chief Mukete, le patriarche et doyen d’âge du sénat, l’ancien premier ministre, Péter Mafani Musonge, président de la commission nationale pour le bilinguisme et le multiculturalisme. La mission du premier ministre dans les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest à surtout été marquée par la reconversion de 22 anciens combattants extrémistes, et la visite de l’hôpital district de Kumba incendié en février 2019 par un groupe non identifié. Dion Ngute a annoncé sur place sa réhabilitation dans les prochains jours. Il s’est également entretenu avec les autorités administratives, traditionnelles et religieuses, a recueilli leurs doléances et propositions pour préparer le terrain au grand forum de dialogue national prévu par le chef de l’Etat.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!