Nécrologie : La Nation accompagne le patriarche Kadji à sa dernière demeure

Le maire de Bana et influent homme d’affaires, a reçu des adieux dignes de sa hauteur le samedi 15 septembre dans sa ville natale, en présence de nombreuses personnalités.

La localité de Bana dans la région de l’Ouest, a été le centre d’attention de toute la nation le weekend dernier. Les obsèques officielles du patriarche Joseph KADJI DEFOSSO, décrétées par le Président de la république Paul Biya, ont vu un balai de hautes personnalités, parmi lesquelles le Président du Sénat Marcel Niat Njifendji, représentant du Chef de l’Etat, plusieurs membres du gouvernement, et des peoples à l’instar de l’épouse du footballeur international Samuel Eto’o, Georgette.

Le Chef de l’Etat a élevé l’illustre défunt à la dignité du Grand Cordon du mérite camerounais. Distinction remise sur le cercueil du patriarche par le Gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa FONKA.

Plus d’une dizaine d’allocutions ont été tenues au Sanctuaire Saint Joseph de Bana, faisant ainsi un vibrant hommage, à un batisseur mais également un influent opérateur économique sur la scène nationale et internationale. De ses débuts à l’âge de 17 ans vers les activités économiques, en passant comme l’un des ardents hommes politiques sous la bannière RDPC, Joseph Kadji DEFOSSO, a su transmettre des valeurs d’amour, d’intégrité, et d’ouverture à des générations tant dans sa famille que pour de nombreux camerounais.

Le Préfet du Haut-Nkam, Mamoudou, a lu le discours de condoléances du Président de la République Paul Biya, à l’endroit du disparu. Célestin Tawamba a quant à lui porté la voix du Groupement Interpatronal du Cameroun, qui l’a reconnu comme le pionnier de l’économie camerounaise. Le Ministre de la décentralisation et du développement local, Georges Elanga OBAM a souligné l’influent disparu comme un architecte inlassable du développement de proximité à Bana en qualité de Maire. Le Pr Jacques Fame NDONGO reconnait une figure charismatique, et la famille KADJI voit un baobab tombé.

Les religieux ont aussi donné de leur esprit. Le Pape Francois a délivré un message de condoléances, lu par l’évêque du Diocèse de Bafang Abraham Kome, qui a présidé la messe pontificale pour son inhumation.

En rappel, la vie de l’illustre disparu le 23 Aout dernier inspire les communautés. Né en 1923 à Bana dans la région de l’Ouest, Joseph KADJI DEFOSSO quitte son village natal pour se lancer dans les affaires. Il commence à Douala avec la vente des produits alimentaires, du matériel et des fournitures de Bureau. Il s’investira dans la promotion de salles de cinéma à travers le Cameroun, dont la mythique salle du capitole à Yaoundé en 1964.

En 1972 il se lance dans le domaine brassicole en créant l’Union Camerounaise de Brasseries (UCB), productrice des bières King, Kadji Beer, K44 et des boissons gazeuses de la gamme Spéciale. En 1995 il sera à l’origine de la création de la Kadji Sports Academy (KSA).
Son groupe mis en place dès 1960 exercera dans le domaine de la production de matières plastiques (POLYPLAST), dans la minoterie, la Société des Céréales du Cameroun, et les assurances. Joseph KADJI DEFOSSO fut aussi actif dans le milieu de l’immobilier avec le KADJI SQUARE et les immeubles CAURIS, HIBISCUS et BAOBAB. Dans le but d’encourager l’excellence et de promouvoir l’éducation, Joseph KADJI DEFOSSO créera la fondation Fu’a Toula Kadji Defosso.

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter