CAN Volley-ball dames : Les lionnes ramènent le trophée

Championnes d’Afrique pour la deuxième fois consécutive, Christelle Nana et ses coéquipières sont de retour au terroir.

Pour accueillir celles qui ont valeureusement défendu les couleurs camerounaises en Égypte, une foule de compatriotes se sont regroupés autour de  la salle VIP de l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, le 15 juillet 2019.  Christelle Nana, la capitaine de la sélection nationale féminine senior de volley-ball, fait son entrée aux alentours de 11h. Elle soulève fièrement le trophée du 19e Championnat d’Afrique des nations de volleyball dames. Suivie de  ses coéquipières, elles exécutent une sorte de danse de la victoire. Les lionnes du volley-ball ont été décorées de fleurs et de t-shirts. Sur chacun de ces t-shirts il est inscrit : « Championne d’Afrique 2019 ». Pendant ce temps le ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi, converse avec le président de la Fédération camerounaise de volley-ball. Serge Abouem puisqu’il s’agit de lui, a conduit la délégation Camerounaise au Championnat d’Afrique en Egypte. La délégation est au petit soin, boissons et différents mets sont servis à tous le monde. Tout est mis en place pour un accueil digne de ce nom. Surtout que l’équipe a presque immédiatement quitté le Caire après avoir remporté le sacre. Après le régal, l’heure est aux échanges avec la presse. La première à s’exprimer dans cette autre articulation de l’accueil des Lionnes de volley-ball, c’est la capitaine Christelle Nana. « On a réalisé quelque chose d’inoubliable. On a ramené la Coupe à la maison. On remet la balle dans le camp du gouvernement. ». Le ministre Narcisse Mouelle Kombi, tout en reconnaissant la circonstance heureuse, a souligné l’importance que la haute hiérarchie accorde à ce genre d’exploit.  « Le chef de l’Etat sait ce qu’il faut faire pour honorer ceux qui honorent le Cameroun ». Avant de déposer leurs valises à hôtel, les Lionnes ont parcouru les rues de Yaoundé  pour présenter la coupe. A bord de la Jeep, outre la capitaine Christelle Nana, qui tient le trophée, deux de ses coéquipières dont Laetitia Moma, meilleure joueuse du tournoi. Elles achèvent le mini voyage à un peu plus de 14h et rejoignent leur tanière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!