CHAN 2020 : les mascottes et hymnes soumis à l’appréciation de la CAF

La cérémonie de dévoilement des emblèmes sélectionnés par les jurys du comité local d’organisation, était présidée par le ministre des Sports et de l’Eduction physique, Narcisse Mouelle Kombi.

Les mascottes et hymnes soumis à l’appréciation de la Confédération africaine de football (CAF), ont été dévoilés le 14 décembre 2019 à Yaoundé au cours d’une cérémonie riche en sons et couleurs. Pour la circonstance, d’anciennes gloires du football camerounais, dont Roger Milla ont côtoyé membres du gouvernement, et invités spéciaux pour vivre les sélections des emblèmes de la compétition prévue au Cameroun du 4 au 25 avril 2020.

Installés le 25 novembre, les membres des groupes de travail constituant les jurys de sélection des emblèmes du championnat d’Afrique des nations (CHAN), ont travaillé pendant plusieurs jours pour soumettre leurs travaux au président du Comité d’organisation du CHAN, par ailleurs ministre des Sports et de l’Eduction physique. Guidés par la probité morale et la justice, ces hommes et femmes avaient pour mission d’examiner, d’évaluer, d’apprécier et de sélectionner les différentes œuvres proposées dans le cadre du concours ouvert depuis le 1er novembre 2019. Ils avaient aussi la possibilité de proposer des retouches techniques ou esthétiques sur les offres reçues et le cas échéant, formuler des propositions complémentaires ou alternatives. Les résultats de leurs travaux, soumis à la CAF, sont connus depuis samedi dernier.

Sélection de la mascotte et de l’hymne

Depuis l’ouverture du concours, le 1er novembre, 50 dossiers ont été reçus pour la sélection de la mascotte. Le premier round de tri a permis au jury présidé par Théodore Ondigui de retenir 11 offres. Plus tard, le jury n’a retenu que 8. Originalité et harmonie ont guidé les membres du jury pour dénicher les trois offres présentées au palais des sports de Yaoundé. Tara et Captain Leo ont retenu les attentions du jury. Leur auteur ont été primé à hauteur de 750 000 F.

Le choix du chant officiel de la compétition a sollicité la finesse de l’équipe dirigée par Jean Marie Bodo. 30 dossiers ont été enregistrés sur la ligne de départ. La liste réduite présentée au président du Comité d’organisation du CHAN mettait au coude-à-coude les titres, « Bienvenue au Cameroun » du chanteur Ntondobe, et « We are champions » de l’artiste Hims. Les auteurs de la finale ont été primé à hauteur de 1 200 000 F.

La CAF doit décider

La CAF, propriétaire de la compétition est la seule instance habilitée à effectuer la sélection finale de la mascotte et de l’hymne de la compétition qui se jouera en terre camerounaise. Le Comité local d’organisation du CHAN attend sereinement le choix de la CAF. La polémique ayant cours sur les réseaux sociaux et autres médias camerounais n’a donc pas lieu d’être. La cérémonie de samedi dernier n’était que le dévoilement des résultats des concours organisés au niveau local, lesquels doivent recevoir l’approbation de la CAF pour devenir mascotte et hymne officiel de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X