Football : Samuel Eto’o Fils se taille la part du lion

En 22 ans de course derrière le ballon rond au haut niveau, de Douala à Doha, l’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun affiche un palmarès brillant comme un sapin de noël.

À 38 ans, après 880 matchs et 426 buts, Samuel Eto’o Fils a annoncé sa retraite à Kinshasa en terre africaine. Le 6 septembre, il poste sur Instagram : « The end, vers un nouveau défi ». Si le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, avait déclaré le 18 juillet que Samuel Eto’o était désormais son collaborateur officiel chargé des relations avec les fédérations et les confédérations, lui, à l’annonce de sa retraite voudrait aussi embrasser une carrière d’entraîneur.

Le meilleur souvenir c’est sous les couleurs nationales

Finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2000. Alors qu’il ne faisait pas partie de l’équipe type au début de la compétition, il s’est battu pour mériter une place de titulaire. Stade Surulere, avant la finale, il dit à Joseph Owona, ministre des Sports de l’époque : « demandez à Yaoundé de nous envoyer l’avion parce qu’on dormira à Yaoundé avec notre trophée ». Un avion qui partait pour Garoua a fait un tour à Lagos pour « nous ramener vers Yaoundé avec le trophée au grand bonheur de ses passagers». En sélection Samuel Eto’o  a inscrit 56 buts en 118 matchs. Au bout du compte : 2 titres de champion d’Afrique en 2002 et 2002, une médaille d’or olympique en 2000 à Sydney. Il est meilleur buteur de l’histoire de la CAN avec 18 buts, meilleur buteur des Lions indomptables du Cameroun avec lesquels l’aventure commence le 09 mars 1997
à San Jose contre le Costa Rica pour se terminer en 2014 lors du mondial brésilien.

Seul détenteur de deux triplés consécutifs : Coupe-Championnat-Ligue des champions

Sous les couleurs du FC Barcelone et de l’Inter Milan, celui qui vit le jour le 10 mars 1981 à Nkon, est au sommet de son art. Certains observateurs pensent même qu’il méritait amplement d’être élu ballon d’or 2006 lorsqu’il remporte la ligue des champions avec Barcelone en terminant homme du match en finale et meilleur buteur du championnat d’Espagne avec 26 réalisations.

En 2009, il réalise le triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions avec le FC Barcelone. Il réédite le même exploit sous les couleurs de l’Inter Milan en 2010. Ce qui fait de lui, l’étoile alpha dans le ciel du foot mondial.

Sous les couleurs du FC Barcelone, Samuel est vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 2006, champion d’Espagne en 2005 et 2006. Avec l’Inter Milan, il remporte la Supercoupe d’Italie en 2010, et est sacré vainqueur de la coupe d’Italie en 2011.

Le sens élevé du sacrifice !

2010 sous les couleurs de l’Inter Milan. Demi-finale retour de la Ligue des champions face à Barcelone. Très tôt dans la rencontre Thiago Motta prend un carton rouge. Eto’o joue deuxième arrière-gauche le reste de la partie. Il le fait de manière exceptionnelle pour contrecarrer les plans du redoutable adversaire qui ne gagnera que par un but avec pour conséquence la qualification de l’Inter Milan.

Qualifié pour la finale de la coupe des confédérations  France 2003 au terme d’un match contre la Colombie, soldé par le douloureux épisode de la mort subite de Marc Vivien Foé, Samuel s’envole pour jouer et gagner la coupe d’Espagne avec FC Majorque. Le jour d’après il dispute la finale perdue de la coupe des confédérations face au pays organisateur et réussi un petit pont magique entre les jambes de Marcel Desaily.

Sur l’organisation de la CAN par le Cameroun

« J’ai été mis en mission pour que la CAN soit organisée par le Cameroun », confie-t-il à Alain Foka. S’il ne précise pas l’identité de son mandant, il reconnaît avoir rempli sa mission car l’organisation de la CAN 2021 reste camerounaise. On se souvient encore de la visite d’Ahmad Ahmad, président de la Caf, au Cameroun en octobre 2018. Une visite au cours de laquelle il a été reçu, en compagnie de Samuel, par le président Paul Biya. Assurance avait été alors donnée que plus de temps serait accordé au Cameroun en cas de besoin pour une bonne organisation de la CAN.

Une pluie de titres

Dans une carrière qui l’a conduit à travers le monde entier, Samuel Eto’o aura presque tout gagné et conquis des milliers de cœurs. Vainqueur de la coupe Intercontinentale avec le Real Madrid en 1998. Jeune espoir africain en 2000. Quatre fois ballon d’or africain (2003, 2004, 2005 et 2010). Meilleur buteur de la CAN en 2006 et 2008 avec 5 buts à chaque fois. Meilleur joueur de la coupe du monde des clubs de la FIFA en 2010. Meilleur buteur de la Coupe d’Italie en 2011 avec 5 buts. Meilleur joueur du championnat et vainqueur de la coupe de Russie en 2013. Meilleur buteur de l’histoire du club de Majorque avec 70 buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X