Ministère des arts et de la culture : De nouveaux défis en ligne de mire pour 2019

Le Chef de ce département ministériel Bidoung Mpkatt, a donné les grandes lignes des futures actions pour l’exercice 2019, au cours de la cérémonie de présentation des vœux vendredi 22 février 2019 à Yaoundé.

L’année 2019 s’ouvre sous de nouveaux auspices dans le domaine des arts et de la culture. Il faut souligner qu’après la mise en fonction de la nouvelle équipe de la Direction des Archives nationales, un inventaire de notre patrimoine a été fait dans les régions septentrionales à l’effet de recenser notre héritage historique matériel. Une tâche qui s’annonce bien ardue pour le MINAC.

De plus, notre inventaire culinaire et des études archéologiques seront menés au cours de cette année afin de réunir les plus grands savoirs de notre culture. Les lignes prévues permettront de faire éclore notre panache artistique qui devra briller de mille feux en national et en international. La construction de la Cité de l’Emergence fera partie des grandes réalisations au bénéfice de la famille culturelle camerounaise, afin de valoriser nos potentialités. La construction des maisons de la Culture dans les villes de Yabassi dans le département du Nkam, de Mora dans l’Extrême-Nord, Kumo dans le Nord-Ouest et Ntui, ainsi que les délégations du Ministère des arts et de la culture du Sud-Ouest et de l’Adamaoua.

A cela s’ajoute de nombreuses d’autres activités dont la rénovation du Musée national. Ismaël Bidoung Mkpatt, s’était entretenu à ce propos avec le Directeur de L’Agence Française de Développement, Bruno Lebeurre jeudi 24 janvier 2019 à Yaoundé, dans la salle de conférence du ministère des Arts et de la Culture. Au regard des difficultés rencontrées, le MINAC a prescrit célérité et proactivité à ses collaborateurs. Ismael Bidoung Mpkatt a également rassuré de la pleine collaboration du Minac à la réussite de ce projet.

S’agissant des organismes de gestions artistiques et culturels, le Ministre Ismael Bidoung Mpkatt a prescrit de l’abnégation au travail, l’effort, la collaboration, la synergie d’actions pour une pleine réussite de tous les chantiers entamés pour le rayonnement culturel du Cameroun, tel que prescrit par le Président de la République, lors de sa prestation de serment le 6 novembre 2018 à Yaoundé. Rappelons que le Cameroun dispose d’un compte d’affectation d’un milliard de francs CFA par an, pour le soutien au secteur des arts et de la culture. Ce compte vient en appui aux artistes, mais, ne peut pas se substituer aux opérateurs culturels.

Avatar

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!