Nécrologie : Le Général Asso’o Emane accompagné à son dernier voyage

Le Haut gradé de l’armée camerounaise et vaillant soldat, a été inhumé samedi 23 février 2019 à Essong, région du Sud, en présence du Ministre Joseph Beti Assomo.

Le chemin du repos éternel, le général de division de 2e section, Benoît Asso’o Emane l’a entamé il y’a quelques jours. D’abord au cours de la mise en bière à la morgue de l’Hôpital général de Yaoundé, en présence du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo. Le ministre, directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi et le secrétaire général du Comité central du RDPC, Jean Nkueté, qui avaient fait également le déplacement de la morgue, pour assister la famille éplorée. Les camarades d’arme du défunt se sont aussi mobilisés, pour cette halte du dernier voyage du général Asso’o, décédé le 17 janvier 2019 à Yaoundé.

Meme son de cloche à Essong, département du Dja-et Lobo, samedi dernier, ou le Ministre délégué de la Présidence chargé de la défense, représentant personnel du Chef de l’Etat Paul Biya aux obsèques. Le Ministre de l’enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, ainsi qu’un parterre de personnalités sont venus lui rendre un dernier hommage. C’est sur les sonorités du « N’salan », rythme mystique chez les Chefs Ekang, que les gardiens de la tradition ont donné de la voix à leur illustre disparu. L’Eglise catholique, par la voix de l’Evêque du Diocèse de Sangmélima, Mgr Christophe Zoa, donnera une homélie emplie d’émotions, comme une lettre à l’amour, la confraternité, le caractère batisseur de l’homme, et les actions entreprises par le haut officier, sensées inspirées des générations. A la famille éplorée et aux nombreuses personnalités, le prélat va s’inspirer de l’évangile de Saint Jean, pour apaiser la douleur de la séparation. Pour lui, la mort est le début d’une nouvelle vie. Et celle du général de division Benoît Asso’o Emane, « homme de bons conseils, direct et pédagogue, dira le Mgr Zoa, est une transition pour une communion profonde avec le Seigneur ».

La famille et les proches connaissances ne lésineront pas pour donner témoignage à celui qui fut leur phare, toute leur vie. L’oraison funèbre, sera donnée par Camille Nkoa Atenga, le Contrôleur Général des Armées, en présence du Chef d’Etat-major des Armées, Réné Claude Meka. Le Président de la République l’élèvera à titre posthume, Croix de la valeur militaire du Cameroun à l’ordre de la nation. Bien plus, des hommages lui avaient déjà été données en ton en début de semaine pour le grand homme qu’il fut. L’ambiance était déjà lourde, lorsque huit élèves officiers d’active de la 37ème  promotion « Général Jacob Kodji» de l’Ecole militaire interarmées, ont posé sur le catafalque le cercueil de l’illustre disparu vendredi dernier. La Nation tout entière lui a accordé un hommage appuyé, pour ce défenseur hargneux de la patrie.

Avatar

Manfred Essome


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!