Société : Le Gouvernement souhaite l’utilisation saine des réseaux sociaux

Le 8 Août dernier à Yaoundé, a été organisé à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication, un atelier relatif à l’utilisation responsable de ses outils numériques.

Les responsables du réseau social américain Facebook, Aïda Ndiaye, et Lucas Holzer en séjour au Cameroun, assistés de Dorothée Danedjo Fouba, ont eu un atelier pratique sur l’usage des réseaux sociaux, avec les journalistes et les étudiants de l’ESSTIC à l’amphi Hervé Bourges, et ceci en présence du Pr Laurent Charles Boyomo Assala, Directeur de l’Ecole.

Cet atelier est intervenu quelques jours après la séance de travail effectué, entre le ministre de la communication Issa Tchiroma Bakary, et les dirigeants du géant américain des réseaux sociaux.

De sa leçon inaugurale, le Directeur a souligné que la formation des journalistes, reste et demeure un élément essentiel dans la maîtrise des enjeux technologiques, juridiques et techniques des réseaux sociaux. Sans cette donnée importante, pas de journalisme citoyen ou de développement. Ce qui passe par le nettoyage des fausses nouvelles, la dépréciation des contenus nuisibles sur les plateformes, le travail avec les organisations spécialisées dans la détection des fausses informations.

Pour les responsables de Facebook, ouvrir la discussion sur les Fake news dans les réseaux sociaux est une bonne chose pour tous. Il est essentiel de se parler, d’échanger, d’écouter pour trouver des solutions à ce problème. Ce qui se passe sur ces plateformes, ne doit pas être un motif d’anarchie.

D’ailleurs, une stratégie pour en atténuer l’ampleur de ces mauvaises pratiques est un impératif de tous les instants. Une difficulté majeure se présente, celle de la vérification. La mise en place d’un nouveau cadre de travail en partenariat s’impose donc à tous les acteurs. Le Cameroun, est d’une importance capitale pour Facebook. Une relation privilégiée doit donc être établie, et des projets liés au développement du numérique sont annoncés. Cela va en droite ligne, avec l’allocution du Chef de l’Etat Paul Biya, le 11 février 2018, qui appelait à une utilisation responsable des réseaux sociaux, d’avoir « des internautes patriotes et non des relais passifs et naïfs ».

Les représentants de Facebook appellent en définitive les pouvoirs publics, à prendre les mesures d’entraide qu’il faut pour une transformation saine des habitudes numériques, malgré une implosion des réseaux sociaux.

Serge Becthold


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter