Tchad : Idriss Déby prépare déjà la présidentielle

A neuf mois de l’échéance, le président s’est entouré d’une nouvelle équipe gouvernementale essentiellement jeune. Le remaniement du 14 juillet, a permis l’entrée de 14 nouveaux ministres et 6 secrétaires d’Etat.

Au total, l’équipe gouvernementale du Tchad compte 35 ministres, contre 31 dans celle du 11 août 2019. Le remaniement du 14 juillet a fait la part belle à la jeunesse, signe que le président Idriss Déby Itno se projette déjà vers la prochaine élection présidentielle. A neuf mois de cette étape cruciale, il a injecté du sang neuf. Plusieurs jeunes, des femmes et un peu plus de représentants de petits mouvements alliés à son parti, le Mouvement patriotique du salut (MPS) qui domine largement le Parlement. « A neuf mois de l’élection présidentielle du 11 avril 2021, le président Déby a fait appel à certains alliés, aux jeunes et aux femmes. C’est certainement pour battre campagne », estime un politologue tchadien.

Le chef de l’Etat, réélu en 2016 et que l’Assemblée nationale vient de promouvoir du grade de général au rang de maréchal, n’a pas annoncé officiellement s’il briguerait un nouveau mandat, mais cela ne fait aucun doute dans l’esprit des ses opposants et des observateurs politiques. Le scrutin présidentiel se tiendra finalement avant les élections législatives, reportées 5 fois depuis 2015, et que le chef de l’Etat a enfin fixées, il y a deux semaines, au 24 octobre 2021. L’année 2021 est donc décisive à plus d’un titre, et le président souhaite prendre une longueur d’avance sur ses adversaires politiques. La nouvelle équipe gouvernementale est surtout  attendue sur la gestion des dossiers sécuritaires. Mis à part les assauts meurtriers des djihadistes de Boko Haram et de la branche locale de l’organisation Etat islamique dans l’Ouest, le Tchad doit faire face, dans le Nord frontalier avec la Libye, à de multiples mouvements rebelles, dans une région, le Tibesti, véritable zone de non-droit livrée aux orpailleurs illégaux et aux gangs de trafiquants. Et dans l’Est, de sanglants combats intercommunautaires opposent régulièrement cultivateurs sédentaires et éleveurs nomades.

Pour relever ces nombreux défis le maréchal Idriss Déby Itno, a élaboré une nouvelle stratégie. Supprimé en mai 2018, le poste de Premier ministre n’a pas été rétabli. Le ministère des Affaires étrangères est confié à Amine Abba Sidick, actuel ambassadeur du Tchad en France. Il remplace Chérif Mahamat Zene, qui devient ministre de la Communication porte-parole du gouvernement. Un nouveau portefeuille de la Sécurité et de l’Immigration est créé et revient à Mahamat Tahir Orozi, précédemment ministre de l’Aviation civile. Les autres principaux ministères-clés, eux, n’ont pas changé de mains : la Défense, les Finances et le Budget, l’Economie, la Justice, l’Administration du territoire.

L’approche genre a connu une progression avec 9 femmes contre 7 précédemment. Parmi les heureuses élues, la ministre de la Formation professionnelle et des Métiers, Achta Ahmat Breme, la ministre de l’Hydraulique urbaine et rurale, Tahani Mahamat Hassan, la ministre de l’Aménagement du territoire, du développement de l’Habitat et de l’Urbanisme, Amina Ehemir Torna, la ministre de la Femme et de la Protection de la petite enfance, Amina Priscille Longoh, 29 ans, la ministre secrétaire générale du gouvernement, chargée des relations avec l’Assemblée nationale et de la Promotion du bilinguisme dans l’administration, Mariam Mahamat Nour, la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Eveline Fakir Kanassawa, la secrétaire d’Etat aux Finances et au Budget, Alix Naimbaye, la secrétaire générale adjointe du gouvernement, Lucie Beassemda.

Avatar

Guy Pierre Marie


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X