6 novembre 2018 : Paul Biya distingué des ordres nationaux

Quelques minutes seulement après sa prestation de serment, le président de la République a été fait Grand Maître des ordres nationaux.

L’ambassadeur du Gabon conduisait la délégation du corps diplomatique

C’est le Grand chancelier des ordres nationaux Peter Mafany Musonge qui  va conduire le rituel de remise des attributs à monsieur Paul Biya au salon des ambassadeurs du palais de l’unité. D’un geste simple, l’ancien 1er ministre s’avance vers l’illustre récipiendaire à qui il remet le Grand cordon de l’ordre de la Valeur. Le président ne tarde pas à se parer de l’écharpe encouragé par le regard affectueux de son épouse, Madame Chantal Biya. Un geste quasi anodin qui fait pourtant désormais du chef de l’Etat,  Grand Maître des ordres nationaux.

Présence remarquée de Samuel Eto’o

Pour célébrer cette distinction, Paul Biya et Peter Mafany Musonge vont avoir une poignée demain fraternelle, suivie d’une attention particulière de la première dame.  Le chef de l’Etat, les membres du gouvernement et autres corps constitués nationaux quittent le salon des ambassadeurs après cela. Le même espace est rempli une demi-heure plus tard pour la présentation au chef de l’Etat fraîchement entré en fonction, des membres du corps diplomatique et des corps constitués nationaux. Une fois de plus, la fête a gardé la sobriété du début. Le bal est ouvert par Paul Patrick Biffot, ambassadeur de la République gabonaise et doyen du corps diplomatique. A sa suite ; les autres ambassadeurs, hauts commissaires et représentants d’organisations internationales exerçants au Cameroun. Entre poignées de main fermes, sourires, mots de félicitations  et bien évidemment des brefs apartés. Parmi  ceux-ci on note le tête à tête entre le président de la République et le footballeur Samuel Eto’o.

Les corps constitués nationaux sont conduits par le bureau du Sénat, avec à sa tête, le premier vice-président, Aboubacar Abdoulaye. C’est une première pour cette institution, inexistante en 2011. Pour le Conseil constitutionnel également. Le bureau de l’Assemblée nationale, le gouvernement, Elections Cameroon, la Cour suprême, les partis politiques représentés au Parlement parmi d’autres, tous sont venus célébrer le septième mandat du Président la République du Cameroun. Durant presque une heure, c’est un Paul Biya dans une grande aisance qui va serrer les mains de membres d’une trentaine de délégations.

Le chef de l’Etat félicité par la première dame, Chantal Biya

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter