6 novembre 2018 : les honneurs de la GP

Pour accueillir le président Paul Biya au palais d’Etoudi après son investiture, la garde présidentielle était au garde-à-vous.

Les éléments de la Garde présidentielle (GP) ont réservé un accueil spécial au chef de l’Etat, chef des armées, Paul Biya. Des honneurs majestueux conduits par le commandant de la Gp, le lieutenant-colonel, Raymond Jean-Charles Beko’o Abondo. A 13h et quelques minutes une fois que le président de la République a quitté sa limousine à l’entrée du palais présidentiel, accompagné de sa charmante épouse, Chantal Biya. Ils débutent en  exécutant solennellement de l’hymne national avec le concours de la musique de la GP. Avec tout le respect, le président nouvellement investi s’incline devant le drapeau national, avant de regagner la limousine décapotable. Derrière lui, le Command Car du commandant de la GP.

Une pléthore de détachements de l’armée camerounaise est au garde-à-vous. Traversant le tapis rouge de l’entrée principale du Palais de l’Unité jusqu’aux marches, Paul Biya, chef des armées, salue ses troupes de la main. Pour couronner cet hommage spécial,  un autre détachement du Groupement d’honneur de la GP avance fièrement en dressant une haie d’honneur jusqu’à la montée du Palais de l’Unité. Par ce numéro d’exception, la garde présidentielle a ainsi rehaussé la splendeur de ce 6 novembre 2018.

La revue des troupes par le président de la République

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter