Cameroun : trois nouveaux diplomates présentent leurs lettres de créance au chef de l’Etat

Les Ambassadeurs de la République Française, S.E. Christophe Guilhou, du Royaume d’Arabie Saoudite, S.E. Abdalelah Mohammed A. Alsheaiby,  et le Haut-commissaire de l’Inde, S.E. Rakesh Malhotra étaient au palais de l’Unité le 24 septembre 2019.

Le décor déployé sur l’esplanade du palis de l’Unité témoigne de la solennité et des honneurs que l’on aux hôtes de marque. Des détachements de la garde présidentielle constitués de la compagnie musique, du drapeau et de sa garde, de la compagnie d’honneur à trois sections et d’une haie étoffée en sabres ont été mobilisés. La présentation de lettres de créance au président de la République est assurément un acte de raffermissement des relations déjà excellentes que le Cameroun entretient avec ces différents pays.

Le rituel

À tour de rôle, chaque chef de mission diplomatique rejoint le président de la République au troisième étage du palais de l’Unité, après les honneurs rendus au pays d’accueil par l’hymne national camerounais. Après la lecture de lettres qui rappellent son prédécesseur et qui l’accréditent à Yaoundé comme chef de mission diplomatique, il serre la main du président de la République qui lui présente ses proches collaborateurs. Le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le directeur du cabinet civil de la présidence de la République, le ministre Samuel Mvondo Ayolo, le chef d’état-major particulier du président de la République, le général de Brigade aérienne Emmanuel Amougou, et le commandant de la garde présidentielle le colonel Raymond Jean-Charles Beko’o Abondo. Le président Paul Biya se fait présenté à son tour, les membres de la délégation de la mission diplomatique par le chef de mission. Au terme des présentations, le président de la République et le chef de mission diplomatique se retirent pour des échanges.

Les échanges terminés, le chef de mission diplomatique reçoit les honneurs sur l’esplanade du palais de l’Unité. Des honneurs militaires soutenus par l’exécution de l’hymne national de son pays par un détachement de la compagnie musique de la garde présidentielle. Les troupes de l’unité d’élite étant pour la circonstance dirigées par le chef de bataillon Jean Blaise Minya, commandant du deuxième groupement d’intervention de la garde présidentielle.

S.E Christophe Guilhou, Ambassadeur de la République Française

Conseiller des affaires étrangères hors classe, titulaire d’un diplôme d’études politiques et de diplômes supérieurs de Langues et civilisations orientales, il est un polyglotte s’exprimant en français, en anglais, en espagnol et en swahili. Avant Yaoundé, il était en poste à Djibouti comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays.

S.E. Abdalelah Mohammed A. Alsheaiby, Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite

Diplômé en Sciences politiques et en Etudes diplomatiques, il était jusque-là chargé d’Affaires à l’Ambassade d’Arabie Saoudite à Bangkok en Thaïlande. Il parle cinq langues : l’arabe, l’anglais, le russe, l’allemand et le français.

S.E. Rakesh Malhotra, Haut-commissaire de l’Inde

Le nouveau Haut-commissaire de l’Inde au Cameroun s’exprimant en hindi et en anglais, était jusque-là consul général de l’Inde à Melbourne en Australie. Il est diplômé d’Economie et de Commerce de l’université de New Delhi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!