Déclaration de Maurice Kamto : Le RDPC et ses alliés convoquent la prudence

C’est la substance du point de presse accordé par le Secrétaire général du Comité central du RDPC Jean Kuété, le 8 octobre à Yaoundé.

Le secrétaire général du comité central a tenu dans son propos liminaire, à saluer les électrices et les électeurs qui se sont déplacés massivement pour accomplir librement leur devoir civique le 7 octobre tout en remerciant particulièrement, les militantes et les militants du RDPC, ceux des autres partis politiques, ainsi que les membres des organisations et associations de la société civile, qui ont apporté leur soutien au président Paul Biya, candidat du RDPC.

 « Tout au long de la campagne électorale et le jour du scrutin, nos compatriotes se sont illustrés par leur civisme et leur patriotisme, preuves de leur maturité politique et de l’enracinement profond de la démocratie dans notre société » a-t-il souligné devant la presse.

M. Jean Kuété a regretté le comportement du candidat Maurice Kamto, qui tient lieu de pratique anti-démocratique, alors que le peuple camerounais attend, sereinement, la proclamation des résultats du scrutin par le Conseil constitutionnel conformément au Code électoral.

En effet, des déclarations du candidat Kamto, qui sonnent le glas d’un mépris des règles du jeu démocratique et des institutions. L’homme politique, a appelé les concitoyens à la mesure et la retenue dans l’attente des résultats, pour que le Cameroun demeure un ilot de paix. « Nous exprimons notre étonnement, notre indignation et notre préoccupation face à ces déclarations irresponsables, séditieuses et sans fondement. Nous invitons tous nos compatriotes à demeurer sereins dans l’attente des résultats du scrutin, à vaquer tranquillement à leurs occupations et à ne céder à aucune forme de provocation » a-t-il poursuivi.

M. Jean Kuété a souligné de la nécessité de se rappeler, de l’attachement du président national du RDPC, Son Excellence Paul Biya, et de l’ensemble des camerounais, aux idéaux de paix et au respect des lois et des institutions qui constituent le socle du vivre-ensemble. Le parti leader RDPC et ses alliés appellent en conséquence à la plus grande vigilance pour barrer la voie à toutes les manœuvres visant à compromettre la tranquillité au Cameroun, et que force reste à la loi.

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter