Extrême-Nord: les remerciements à Chantal Biya
La première dame remerciée pour son soutien constant aux populations de la région.

Lors de son passage à Maroua le 29 septembre, la première dame a été remerciée pour son soutien permanent aux populations de la région.

Dans une ambiance de joie, convivialité et d’émotion, Mme Chantal Biya, épouse du chef de l’Etat et présidente d’honneur de l’Organi- sation des femmes du RDPC (OFRDPC), a reçu des mots de remerciement profonds de la bouche du Très honorable Cavaye Yeguié Djibril. Le Stade municipal lamido Yaya Dahirou rempli à l’occasion  a marqué un temps mort pour célébrer la dame de cœur. Pour l’interpeller dans ses propos, le président de l’assemblée nationale (PAN) par ailleur président de la Commission régionale de campagne électorale du RDPC a tenu un langage rempli d’émoi :  « j’aimerais vous dire que pour les populations de l’Extrême-Nord, vous n’êtes pas seulement la première dame du Cameroun, vous êtes la Mère, notre Maman. Que de fois, par votre très haut sens de l’humanisme et par votre exceptionnelle générosité, aux côtés de votre illustre époux ou à travers le Cercle des amis du Cameroun, dont vous êtes la présidente-fondatrice, vous avez volé au secours des malades, des plus démunis, des nécessiteux, de la femme et de l’enfant de l’Extrême-Nord ».

Au nom de l’élite de la région, Cavaye Yeguié Djibril tenu à dire « Merci » pour cette assistance permanente et ce réconfort : « Dada Choukrane » et « Dada Ossoko » a-t-il crié parmi les cris et acclamations des milliers de femmes présentes dans la foule. Les populations se souviennent des inondations survenues en août et septembre 2012 et qui avaient conduit le président de la République à se rendre lui-même su place avec à ses côtés, son épouse. Chantal Biya n’a pas perdu de temps pour démontrer sa générosité et a mis en œuvre  pour la circonstance, son affection, son réconfort pour les sinistrés. Il y a quelques semaines, lors des inondations survenues à Dacklé, dans le département du Diamaré, les populations victimes de ces inondations ont reçu le soutien de la présidente d’honneur de l’OFRDPC. Elle est restée  fidèle à ses actions pour venir en aide aux populations victimes de la secte terroriste Boko Haram, de même qu’elle soutien le reste de ses compatriotes à travers le pays.

C’est donc naturel que le 29 septembre à Maroua, les femmes de l’Extrême-Nord et les populations de la région ont entonné des chants à l’honneur de la « mère de la Nation ».

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter