Filière coton : Le Chef de l’Etat offre des engrais aux producteurs

Au nom du Chef de l’Etat, le Ministre de l’agriculture et du développement rural, a remis ce don le 27 septembre dernier à Garoua, qui rentre dans le cadre du plan d’urgence triennal.

La filière coton se redresse peu à peu, et le gouvernement est décidé à en accompagner la dynamique jusqu’au bout. Jeudi dernier, c’est une nouvelle pierre à l’édifice qu’a posée le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Henri Eyebe Ayissi, dans la région du Nord. Le Minader est venu remettre un don du Président de la République Paul Biya, de 2.250 tonnes d’engrais, d’un coût d’1, 3 milliards de FCFA aux producteurs de coton des trois régions septentrionales, réunis à travers la confédération nationale des producteurs de coton du Cameroun. Une dotation prévue dans le cadre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, et qui va bénéficier à quelques 160.000 producteurs.

En effet, ces dons permettront d’améliorer la production actuelle, autour de 280.000 tonnes par an. Une production que la SODECOTON envisage de passer à 400.000 en 2021, puis 600.000 d’ici 2025. En soulignant la place importante que joue la culture du coton dans l’économie du septentrion, elle qui fait vivre près de 300.000 familles directement et indirectement, le Ministre Henri Eyebe Ayissi a profité de l’occasion de la remise de ce don, pour faire le point sur le plan de redressement de la filière défini par le gouvernement et mis en oeuvre par la société nationale SODECOTON.

De plus ce plan de redressement prévoit cinq grands axes à savoir, l’accroissement durable de la production du coton graine couplé à une amélioration de sa rentabilité, l’amélioration de la compétitivité, la promotion et l’accompagnement de la commercialisation de la production dans l’espace national et sous-régional, entre autres. En outre, selon le Minader, les premières mesures mises en oeuvre portent déjà de bons fruits puisque les subventions spéciales octroyées à la confédération des producteurs, ont permis par exemple de ramener le sac d’engrais de 50 kg, de 26.000 à 20.500 F. Fidèle à ses engagements en direction des acteurs de la terre, et sensible qu’il est à la situation particulière du septentrion, le chef de l’Etat S.E Paul BIYA vient une fois de plus de manifester sa sollicitude aux maitres de la filière coton.

Au nom des producteurs, le vice-président du conseil d’administration de la CNPC le sénateur Bebnone Payouni va exprimer toute la reconnaissance des acteurs de la filière au président Paul Biya, dont l’octroi de ces engrais vient rejoindre une longue batterie d’appuis du gouvernement, à l’instar de remise des tracteurs, des subventions à travers le fonds de roulement engrais, ou encore des financements pour la construction de magasins de stockage, l’allocation d’un financement de 240 millions de FCFA pour la construction d’un siège de la CNPC-C à Garoua.

Gérard Barbut


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter