Haute-Sanaga : Bidoung Mkpatt prépare une victoire nette et sans bavure du RDPC

Le giga-meeting de lancement de la campagne électorale pour les élections municipales et législatives du 9 février 2020, dans cette circonscription politique, a pris des allures d’une véritable démonstration de force des militants du parti de Paul Biya.

La mobilisation réussie le 26 janvier à Nanga-Eboko par Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, président de la commission départementale de la campagne électorale du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) de la Haute-Sanaga, a suffi à résoudre l’équation d’anéantissement de l’opposition. Plus de quatre mille militantes et militants venus de Bibey, Lembe-Yezoum, Mbandjock, Minta, Nkoteng et Nsem se sont joints à ceux de Nanga-Eboko pour accueillir chaleureusement le parterre d’invités ayant couvert les 166 km, entièrement couverts de bitume, qui séparent la capitale départementale de la Haute-Sanaga de Yaoundé sur la route nationale N°1. Outre la présence d’une dizaine de membres du gouvernement, la personnalité du président de la commission nationale de la campagne électorale du RDPC, Jean Nkuete, par ailleurs Secrétaire général du Comité central du RDPC, et Vice-Premier ministre, a donné une dimension galactique au meeting de lancement de la campagne électorale pour les élections municipales et législatives du 9 février 2020 dans la Haute-Sanaga.

Au pupitre, les différents orateurs ont rivalisé de finesse pour annoncer la qualité de la victoire au soir du 9 février 2020, et les méthodes pour y parvenir. « Le terrain est quadrillé, l’équation est résolue », a annoncé Aimé Magloire Bikié, le représentant des présidents de sections OJRDPC, et président de la section OJRDPC de la Haute-Sanaga Nord-Est. La voix des femmes du parti a annoncé un plébiscite en faveur des listes du RDPC. « Depuis son accession à la magistrature suprême du Cameroun, le président Paul Biya n’a eu de cesse de faire une fleur à la femme camerounaise et à la militante de l’OFRDPC singulièrement. Ce sera l’occasion plus que jamais, de lui retourner l’ascenseur en votant au plus haut degré des suffrages lors du rendez-vous du 9 février 2020 », a reconnu Zali Messanga, la représentantes des présidentes de sections OFRDPC. Agissant au nom de tous les valeureux fils de la Haute-Sanaga appelés à porter les couleurs du RDPC lors du double scrutin, Hilarion Etong a fait le serment de « tout donner jusqu’à la dernière goutte de sang, s’il le fallait, pour faire triompher les plénipotentiaires du RDPC ».

Pour annoncer la prise de parole du capitaine de l’équipe de la campagne électorale, intermèdes de musiques modernes et surtout traditionnelles ont permis aux illustres hôtes de passer d’inoubliables moments sur la terre natale de la première dame du Cameroun, Madame Chantal Biya. Dans une envolée lyrique particulièrement inspirée, le ministre des Arts et de Culture, Pierre Ismael Bidoung Mkpatt, a scellé l’engagement d’un vote à 100% en faveurs des listes du RDPC grâce à la tactique du porte-à-porte enseignée aux militants. L’invité surprise, Jean Nkuete, a salué le dynamisme des militants et sympathisants du RDPC de la Haute-Sanaga, et les a remerciés pour la qualité de l’accueil. Il s’est dit serein quant à l’issue des votes.

À la grande famille du RDPC ainsi constituée à Nanga-Eboko, s’est jointe l’autorité administrative pour une marche de soutien au président national, le président Paul Biya, architecte du Cameroun nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!