Haute Sanaga : le vivre-ensemble pour toujours

Un meeting de soutien a été organisé à la permanence du RDPC de Nanga-Eboko le 6 novembre 2019. Une grande mobilisation pour célébrer à l’an 37 du Renouveau qui a permis aux fidèles militants de renouveler leur attachement aux idéaux du parti.

C’était la grande fête le 6 novembre 2019, à la maison du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) à Nanga-Eboko. Les militants et sympathisants du parti du renouveau se sont rassemblés en masse pour célébrer les 37 ans de l’accession à la magistrature suprême du président de la République, Paul Biya. Autour du vivre ensemble, l’un des idéaux farouchement prônés par le Chef de l’Etat, ils se sont regroupés autour de Victor Belalé, président de la sous-section RDPC de Nanga-Eboko Centre I. Natif de la région de l’Ouest il vit dans cette ville depuis plus de 35 ans.  « Nous ne sommes pas tribalistes. Nous venons de tous les horizons et vivons en symbiose totale avec les autres communautés », a-t-il souligné. Les différents orateurs à sa suite ont réaffirmé cette réalité du vivre ensemble dans la haute Sanaga. ont été unanimes à ce sujet. Les manifestations se sont déroulées en présence du chef de la délégation permanente départementale du Comité central du RDPC pour la Haute-Sanaga, le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt et des autorités administratives.

Cette célébration est l’occasion pour chacun de ces militants de rendre un vibrant hommage à leur champion et de passer en revue  les chantiers réalisés dans tous les domaines de la vie nationale.  « Le président Paul Biya s’est sacrifié pour améliorer l’existence de ses compatriotes », a relevé le ministre Bidoung Mkpatt. Pour maintenir la flamme ardente du RDPC allumée, les militants et sympathisants de cette formation politique se préparent déjà pour les prochaines échéances électorales. A cette occasion, la préservation du vivre ensemble a été remise sur la table. Il a donc été demandé aux militants et aux populations venus nombreux, de veiller à ce que les idéaux de paix, de cohésion nationale continuent à prospérer afin que dans la Haute-Sanaga le vivre ensemble demeure. La cerise sur le gâteau de ce 37e anniversaire à Nanga-Eboko, les forces vives et les militants du RDPC ont effectué une marche en soutien à « l’homme du 6 novembre » le président Paul Biya.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!