Marins douaniers : Le combat contre les flux recommandé

La nouvelle cuvée des douaniers marins, aura pour mission la surveillance du plan d’eau et la lutte contre les transactions illicites. Plaidoyers émis lors de la cérémonie de sortie le 30 avril 2019 à Douala.

La base navale de Douala a servi de cadre à la cérémonie solennelle de sortie de la 2ème cuvée des marins douaniers, en présence du Ministre délégué à la Présidence chargé de la défense Joseph Béti Assomo, du Ministre Joseph Le de la Fonction publique, et du Ministre des Finances Louis Paul Motaze. Pour les patrons des portefeuilles des Finances et de la Défense, c’est une avancée importante dans le cadre de l’établissement d’une douane responsable, professionnelle dans le sillage de ses missions concises dans le plateau marin et des circuits d’importations officiels.

Les nouveaux récipiendaires ont en effet, suivi un stage de 6 mois d’Octobre 2018 à avril 2019 pour l’obtention de leur certificat technique, au Centre d’Instruction Navale de Douala. Brigadiers, lieutenants, et autres connexes des douanes ont poursuivi des formations à la maitrise des outils de remplissage liés aux missions qu’ils auront à effectuer sur le théâtre marin. La sécurité maritime, la météorologie, les droits de la mer, et les autres cursus étaient au menu de leur parcours théorique, sans oublier des qualifications à l’image de la navigation, des techniques électromécaniques d’entretien, les gestes en matière d’incendie, les bons réflexes pour la préservation de l’environnement. Serge Edou Essono, le Capitaine de Freegate, a assuré aux agents formés des perspectives de carrière, et du caractère inédit de la formation à leur endroit. Le Ministre des Finances a quant à lui souligné de son entière confiance pour la réalisation des objectifs dans la projection de combat des flux illicites sur les voies navigables et les mers.

Les 238 douaniers marins auront pour mission de traquer les contrebandiers qui écument les côtes du pays. Le ministre des finances, Louis Paul Motaze a reconnu l’efficacité de cette douane « de plus en plus outillée et de mieux en mieux formée » dans la lutte contre la contrebande et la contrefaçon. Mais il s’agit beaucoup plus, a rappelé le ministre de la défense, d’une stratégie globale de défense du pays face aux menaces multiformes. Après la première cuvée expérimentale de 72 douaniers marins, la deuxième cuvée de 238 douaniers marins, s’inscrit dans la suite logique de la convention de partenariat qui lie le ministère des finances à celui de la défense.

Avatar

Christophe Mercier


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!