Droits de l’Homme : Rencontre au sommet entre Paul Biya et Michelle Bachelet

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme a réaffirmé son engagement pour la stabilité sociopolitique au cours de l’audience que lui a accordé le Chef de l’État, Paul Biya, le 3 mai 2019 au Palais de l’Unité.

Relever les défis sécuritaires au Cameroun. La préoccupation était au centre des pourparlers entre le Chef de l’État et la diplomate vendredi dernier à Yaoundé. Ancien président de la République du Chili, Michelle Bachelet a partagé avec le président Paul Biya, son expérience en matière de gestion des tensions et conflits armés. Pour ce qui concerne le Cameroun, le Président de la République cherche activement les solutions à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le Chef de l’Etat Paul Biya décorant le Haut-Commissaire de l’ONU

Par ailleurs, les prises d’otages avec demande de rançons dans la région de l’Adamaoua et les attaques sporadiques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays ont également été éludées. A ces sujets, la diplomate confie avoir eu des conversations constructives avec le Chef de l’État Paul Biya. Ce qui dénote sans doute la convergence de vues entre Yaoundé et l’ONU. Au terme des échanges de près d’une heure, Michelle Bachelet a été faite, Grand officier de la valeur.

Avant le tête-à-tête avec S.E Paul Biya, Michelle Bachelet a été reçue tour à tour en audience par le premier vice-président du Sénat, Aboubakary Abdoulaye et le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril. Au menu des discussions, la contribution soutenue du Parlement pour apaiser le climat social au Cameroun. En effet, la diplomate a exhorté les parlementaires proches du peuple, à s’impliquer davantage.  De manière concrète au travers des descentes significatives sur le terrain.

Michelle Bachelet et le MINAT Paul Atanga Nji

En outre, la Représentante Onusienne est allé à la rencontre des hautes autorités parmi lesquelles le Ministre de l’administration territoriale le 2 mai 2019, le Ministre d’Etat, chargé de la justice, Garde des sceaux Laurent ESSO, avec qui elle a eu des échanges nourris sur le dessin humanitaire et judiciaire. La visite officielle de Michelle Bachelet s’achève ce samedi 4 mai 2019. Au programme des échanges avec les autorités religieuses et certains leaders de la société civile, à l’image de la présidente du REDHAC, ou encore Edith Kah Walla de Stand Up Cameroun.

Arrivée au Cameroun le 1er mai dernier dans le cadre d’une visite officielle à l’invitation du Président de la République, Paul BIYA et accueillie à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen par le Premier ministre Joseph DION NGUTE, Madame Michelle Bachelet, s’est exprimé après les diverses entrevues devant la presse, et indiqué la disponibilité de l’Organisation des Nations Unies et de la Commission qu’elle dirige à accompagner notre pays dans la recherche des solutions à ces défis sécuritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!