Lutte contre le Covid-19 : le gouvernement renforce son équipement

20 respirateurs, 100 pompes volumétriques, 2400   thermomètres flash et 1million de masques faciaux  ont été acquis par le Cameroun grâce au financement de la Banque mondiale à travers le  PNUD.

Pour  rendre plus  efficace la riposte contre le Covid-19 et prêter main forte au personnel soignant chargé de la prise en charge des patients atteints du virus, le gouvernement camerounais a réceptionné la commande constituée d’un stock important de matériel médical. Ceci avec le financement de la Banque mondiale à travers le Programme des Nations Unies pour le développement  (PNUD). Le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie a procédé à la réception de ces équipements et accessoires  le  4 mai 2020 en présence du représentant résident du PNUD au Cameroun, Jean Luc Stalon et responsable de la division santé à la Banque mondiale, Yokana Dukhan.

En recevant cet arsenal de riposte contre le corona virus au Cameroun, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a déclaré que cet équipement médical va renforcer de  manière significative le dispositif de prévention et d’intervention du gouvernement face à la pandémie.

Le matériel, d’une valeur de 3,9 millions de dollars américains (environ deux milliards de FCFA), sera distribué en deux lots. Le ministre de la Santé publique a reçu le premier lot de plus de deux tonnes, qui comprend 20 respirateurs, 100 pompes volumétriques, 1 million masques chirurgicaux et 2 400 thermomètres infrarouges. Le second lot de matériel médical comprendra 20 défibrillateurs, 100 oxymètres, trois millions de masques chirurgicaux, 1,1 million de gants, 25 000 blouses, 24 000 protections pour chaussures, 50 000 combinaisons et 25 000 kits de test pour  le Covid-19.

Le Dr Manaouda Malachie  a souligné que ces équipements et accessoires ont été achetés  grâce à l’assistance du PNUD en raison de la forte demande au niveau international pour les acquérir actuellement. Le MINSANTE a déclaré que le PNUD a dû user de son influence pour acheter du matériel dont l’importance est plus que capitale compte tenu de la crise sanitaire qui sévit dans le monde en ce moment. Selon le ministre, le matériel reçu sera directement envoyé dans différents centres de prise en charge et hôpitaux du pays pour aider aux soins des personnes atteintes du corona virus. “Ces équipements sont destinés à protéger le personnel médical, parmi lesquels ceux qui travaillent dans les laboratoires, ceux qui traquent les cas de Covid-19 sur le terrain dans l’exercice de leurs fonctions”, a précisé le ministre de la Santé publique. Le Dr Manaouda Malachie  a saisi cette occasion pour rappeler que le Cameroun n’a pas encore mis un terme à la propagation du Covid-19. Cela ne sera possible que lorsque tout le monde sera discipliné et respectera strictement les règles d’hygiène qui sont rappelées régulièrement, structurées autour du lavage des mains avec de l’eau courante propre et du savon ou à l’aide d’une solution hydroalcoolique; se couvrir le nez et la bouche avec un masque (cache-nez), en toussant ou en éternuant dans le coude plié; maintenir une distance sociale d’au moins 1 mètre et surtout, limiter les rassemblements à maximum 50 personnes ou à rester autant que possible à la maison.

Jean Luc Stalon, représentant résident du PNUD au Cameroun a déclaré que la santé et la sécurité des Etats partenaires du Programme  sont leur priorité absolue. Il a exprimé sa gratitude pour le partenariat avec la Banque mondiale et le Fonds mondial qui a permis de mobiliser des ressources et acheter rapidement le matériel médical d’urgence. Il espère que ce soutien sera déterminant pour intensifier le plan national de prévention et de riposte du Cameroun  contre la pandémie. « La Banque mondiale a pris des mesures d’urgence pour venir en aide aux  pays en développement pour  renforcer la gestion de la pandémie. » a déclaré Yokana Dukhan, responsable de la division santé à la Banque mondiale.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X