CERAC : le nouveau bureau en place

C’est Mme Grace Dion Ngute, coordinatrice générale de l’institution qui a présidé la cérémonie d’installation le 3 janvier 2020 y Yaoundé.

Nommé par Mme Chantal Biya, présidente fondatrice de l’association, lors de la 27e Assemblée générale le 17 décembre 2019, le nouveau bureau exécutif du Cercle des Amis du Cameroun (CERAC) a été installé vendredi dernier. Les conseillers spéciaux de la présidente fondatrice, le cabinet de la présidente fondatrice, les vice-présidentes, la coordinatrice générale et ses adjointes, les membres d’honneur, la secrétaire générale et ses adjointes, la trésorière générale,  les commissaires aux comptes, les présidentes des commissions, les responsables des unités administratives, techniques et sectorielles dans les volets diplomatique et national ainsi que leurs assistants, les déléguées régionales etc. On été installés. Un point majeur qui marque officiellement le lancement  des activités de l’institution pour l’année 2020.

De la plus petite entité jusqu’au sommet de l’organisation,  tous les postes ont été pourvus. Nombre de  membres ont été reconduits à leurs fonctions. L’on note surtout de nouvelles entrées, de quoi huiler davantage la dynamique du CERAC qui dure depuis 25 ans. A tous, anciens comme nouveaux membres, avec ou sans portefeuilles, la coordinatrice générale a rappelé les missions et idéaux du CERAC. Amitié, solidarité, engagement pour les plus démunis, entre autres. « Les maître-mots pour réussir dans ces missions sont l’engouement, la disponibilité, l’abnégation, le savoir-faire, le savoir-être, l’esprit d’ouverture et d’équipe », a martelé Mme Grace Dion Ngute, en invitant chacun à prendre  pleinement en compte les responsabilités qui lui ont été confiées.

Suite à cela, tous les membres ont été exhortés à tenir une ligne de conduite singulière à l’organisation. Il faut être discipliné, participer aux réunions, payer les cotisations, pratiquer le travail inclusif, l’amour, la cohésion, la concertation. Un accent a été mis sur l’aspect finances, la coordinatrice générale a rappelé que ce sont les cotisations individuelles qui permettent la réalisation des projets d’envergure qui ont bâti la réputation de l’association en 25 années d’existence. Un appel lancé par Mme Grace Dion Ngute afin que chacun respecte la ligne à suivre dans les normes, de manière à boucler les projets inachevés de l’exercice 2019 et de lancer ceux de 2020. Une nécessité absolue pour continuer à propager la vision humanitaire de la fondatrice, Mme Chantal Biya.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!