Mission d’inspection de la CAF : Yaoundé passée au crible

Les experts de la Confédération africaine de football (CAF) ont contrôlé les sites de la capitale du 11 au 12 novembre 2018.

La délégation compte cinq personnes et a à sa tête Anthony Baffoe, secrétaire général adjoint de la CAF. Il est accompagné de l’Egyptien Ismail Wally, du Nigérian Samson Adamu, du Malien Makan Magassouba et de l’Allemand Heryal Kaj, expert de la Fédération internationale de football association (FIFA). Le 11 novembre, ils ont entamé la quatrième visite d’inspection des infrastructures sportives de la CAN Total 2019 par les sites de Yaoundé. À l’inverse des missions précédentes, ça n’a pas traîné à Yaoundé : seuls deux chantiers ont été visités. Il s’agit du stade d’Olembe et celui du complexe de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

A Olembe, les experts se sont d’abord arrêtés à la pépinière à gazon. Ils ont été entretenus sur l’espèce paspalum vaginatum, choisie pour les aires de jeu et ont par la suite effectué des prélèvements pour analyse. Au terrain d’entraînement A, les émissaires de la CAF se sont attardés sur les travaux en cours dans les vestiaires. Le chef de la délégation a pris des photos de l’aire de jeu qui est en phase terminale des opérations de drainage. Sur le terrain B, ils ont pu constater que l’aire de jeu devenait progressivement verte et que les travaux de terrassement de la future piste d’athlétisme avancent bel et bien. A l’intérieur du stade principal, l’arrivée de la délégation de la CAF a coïncidé avec l’installation de la 11e membrane du toit par la grue de 600 tonnes. Plus de deux mois après leur dernière visite, la cuvette se couvre et se remplit de sièges. En effet, dans toutes les zones de l’enceinte, la pose des sièges se poursuit. Durant cette visite, les membres de la délégation ont échangé avec Benoît Fabre, Project Control Manager du groupe Piccini Cameroun. Précisément au sujet de la configuration actuelle des vestiaires, des travaux de finition et du chronogramme des activités.

Plus tôt, avant de visiter les chantiers, la délégation de la CAF a été accueillie par le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Kpwatt. Le MINSEP a souligné auprès de ses hôtes, la mobilisation du Cameroun pour remplir parfaitement les exigences du cahier de charges de la CAF. Le ministre Bidoung Kpwatt a dressé le bilan des actions menées au cours du trimestre qui vient de s’écouler. Il s’agit entre autres de la mise en œuvre des recommandations de la troisième visite d’inspection, de la promotion de la destination Cameroun durant les compétitions organisées par la CAF et de l’établissement de la carte hôtelière du Cameroun à l’échelle de chaque site de compétition. Anthony Baffoe a salué en retour l’hospitalité camerounaise et a témoigné avoir touché du doigt les efforts produits par le Cameroun. La délégation de la CAF a poursuivi son travail en visitant le site de Garoua le 12 novembre 2018.

Guy Pierre Marie


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter