Art et beauté : Brenda Biya lance « Bree culture »

Loin de se tourner les pouces, la jeune dame réveille son esprit d’entrepreneuriat et opte pour la fabrication de perruques. La forte demande de la gent féminine était jusque-là satisfaite par des produits importés.

Le 15 septembre 2011 à Yaoundé, lors du troisième congrès ordinaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), préparant la jeunesse à prendre la relève, le président national l’encouragea à « innover, créer et surtout oser ». Donné dans le cadre du RDPC, cet appel a poussé plusieurs jeunes à s’intéresser à la chose politique. Le 10 février 2017, pour la 51e Fête de la Jeunesse, le président Paul Biya a invité ses jeunes compatriotes à dépasser le seul domaine politique pour, « oser, faire preuve d’audace et d’initiatives, dans votre vie de tous les jours ». En encourageant les jeunes sur le chemin de l’effort, le chef de l’Etat voulait leur faire comprendre que oser est le commencement de réussir.

Attentive aux conseils du président de la République, Brenda Biya a mis cette lumineuse exhortation en pratique. Après une  mûre réflexion, et l’inévitable coup de pousse de la nature, Anastasie Brenda Biya a annoncé la création de « Bree Culture Inc Shopping », une entreprise spécialisée dans la vente des perruques et des salons artisanaux. Sur sa page Facebook officielle, la jeune dame a informé ses milliers de followers sur l’évolution des travaux d’aménagement du site de sa future entreprise. La déclinaison en anglais de la dénomination de son établissement consacre sa maîtrise du bilinguisme, qui est dans le monde du 21e siècle, un atout majeur dont nous devons tous tirer le plus grand parti. Les langues française et anglaise, de par l’ouverture qu’elles nous offrent sur le monde, représentent pour la jeunesse une formidable richesse qui ne demande qu’à être exploitée. Ces deux langues constituent un précieux outil de communication pour les filles et fils du Cameroun. Dans l’avenir, Brenda Biya compte suivre la voie tracée par ses illustres parents.  Elle a fait savoir qu’une partie des bénéfices engrangés sera reversée aux œuvres de charité. Belle leçon d’altruisme.

Les autres filles et fils du Cameroun disposent aussi de merveilleux outils pouvant favoriser l’éclosion de leur talents. En cela la jeunesse peut être fière du chef de l’Etat. Il a mis sur les rails le Plan triennal « Spécial jeunes », doté de 102 milliards de F. A terme, ce programme sortira du chômage un million et demi de jeunes âgés de 15 à 35 ans, au rythme de cinq cent mille par an, dans divers domaines d’intérêt tels que l’agriculture et l’économie numérique. Dans le domaine du numérique précisément, l’Observatoire National de la Jeunesse a été doté d’une plate-forme de rencontre et d’échanges, pour aider et accompagner les jeunes en quête de formation entrepreneuriale, de qualification professionnelle, d’emploi, ou d’auto-emploi.

Les jeunes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ne sont pas en reste. En plus des occasions sus-évoquées auxquelles ils ne sont pas exclus, l’opération de reconstruction de cette zone du pays leur offrira d’innombrables opportunités d’emplois, et une incontestable vitrine d’expression des savoir-faire. Sous l’encadrement avant-gardiste du président Paul Biya, la jeunesse camerounaise, que ce soit en politique ou ailleurs, dispose de nombreux atouts pour réussir. La gloire étant comme un papillon, selon Frédéric Amiel, il faut oser la prendre. « Impossible n’est pas camerounais ».

Un commentaire

  • Avatar
    Solange Amougou

    24 juin 2020 at 0 h 50 min

    BRAVOS MA FILLE BONNE INICIATIVE ♥️♥️♥️🙏🙏🙏🇨🇲🇨🇲🇨🇲👌👌👌

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X