Miss Univers 2019 : le titre revient à Zozibini Tunzi

Âgée de 26 ans et étudiante en relations publiques, elle a été couronnée le 8 décembre à Atlanta devenant la cinquième femme noire de l’histoire à gagner ce célèbre concours de beauté.

Zozibini Tunzi, Miss Afrique du Sud 2019, la jeune femme aux cheveux courts a battu plus de 90 autres candidates pour remporter ce 68e titre de Miss Univers et succéder à Catriona Gray, Miss Philippines et Miss Univers 2018. Une des favorites avant le concours, Miss Philippines, ne s’est pas qualifiée pour la finale. La sud-africaine a pris la tête du concours après avoir impressionné les juges et les fans lors des prestations avec des tenues différentes. Miss Puerto Rico, Madison Anderson, et Miss Mexico, Sofía Aragón se sont classées deuxièmes.

Lors de la principale innovation du concours, le discours des candidates, Zozibini Tunzi a arraché les applaudissements et séduit les sept femmes du jury. « J’ai grandi dans un monde où une femme comme moi, avec mon type de peau et mon type de cheveux, n’a jamais été considérée comme étant belle. Je pense qu’il est temps que ça change aujourd’hui », a-t-elle lancé en guise de conclusion de son propos. Elle a aussi évoqué le droit des femmes, une question très présente lors de cette édition, et au cœur de l’actualité de son pays. Elle a insisté sur l’importance d’apprendre aux jeunes filles à devenir des leaders et des dirigeantes, pour atteindre l’émancipation. « C’est quelque chose qui fait défaut chez les jeunes filles et les femmes depuis très longtemps, non pas parce que nous ne voulons pas le faire, mais à cause de ce que la société a appelé les femmes à être. Je pense que nous sommes les êtres les plus puissants du monde », a-t-elle dit.

Nelson Mandela, que le monde pleure aujourd’hui, ne s’est pas seulement battu contre l’apartheid. Il a milité sans relâche pour défendre les femmes. « La liberté ne peut être acquise si les femmes n’ont pas été émancipées de toutes les formes d’oppression », déclarait-il lors de l’ouverture du premier parlement issu d’élections démocratiques, en 1994. Le fléau de la violence contre les femmes secoue l’Afrique du Sud, où 110 viols sont recensés chaque jour et où 30 femmes ont été tuées par leur conjoint durant le seul mois d’août. «L’Afrique du Sud est l’un des endroits les plus dangereux au monde pour une femme, avec un niveau de violence comparable à celui d’un pays en guerre», a reconnu récemment le président sud-africain Cyril Ramaphosa qui a annoncé un plan d’urgence pour lutter contre ce fléau.

Explosion de joie en Afrique du Sud

Des milliers de personnes ont salué le triomphe de Zozibini Tunzi qui devient, la troisième Sud-Africaine à être couronnée dans l’histoire de la compétition. Parmi les célébrités ayant salué la victoire de la jeune sud-africaine, l’on retrouve l’animatrice de télévision Oprah Winfrey, et le président Cyril Ramaphosa, qui espère que de nombreux enfants sud-africains seront inspirés par ce couronnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!