ENAM : 1,5 milliard de F pour construire et réhabiliter

Le contrat entre l’État du Cameroun et l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) a été présenté le 26 février 2020.

Lors d’une cérémonie de présentation du contrat d’objectif minimum entre l’État du Cameroun et l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) dans les locaux de l’institution le 26 février 2020, il a été révélé que l’argent alloué cible quatre projets prioritaires. Le président de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic, Zang Martial Valery a révélé que les actions prioritaires étaient la réhabilitation des blocs administratifs et pédagogiques de l’institution, la construction du bloc de la Section de common law, la toiture et la réhabilitation de l’amphithéâtre en plein air et l’acquisition de deux voitures à utiliser par les étudiants à des fins diverses. Le contrat durerait un an et pour s’assurer que les projets sont exécutés à temps, un comité de suivi sera mis en place. Pour ce contrat d’objectif minimum, le gouvernement a mis à la disposition de l’ENAM la somme de 1,5 milliard de F CFA. Le président de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic a révélé que les ministères des Finances, de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, et celui du Développement local ont déjà signé le décaissement des fonds et qu’au niveau du ministère des Finances les éléments clés sont attendus de l’ENAM pour permettre le démarrage effectif de l’exécution des contrats.

Le directeur général de l’ENAM, Bertrand Pierre Soumbou Angoula a présidant la cérémonie, a marqué sa satisfaction dans la conduite de ce contrat d’objectif. Dans sa déclaration liminaire, il s’est réjoui de l’heureux aboutissement connu par la demande de l’ENAM. « La promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans les entreprises publiques et parapubliques, est une option à laquelle adhère la nouvelle équipe dirigeante de L’ENAM », a rappelé le directeur général. Pour lui, le rêve de donner un coup de jeune à l’institution sera bientôt une réalité. Il a remercié les responsables de la Commission de réhabilitation technique qui ont massivement assisté à l’événement. Après la présentation du contrat, il y a eu une session d’échanges entre les responsables de l’ENAM et ceux de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic pour une meilleure compréhension des défis en perspective.

De nobles missions dans un cadre relooké

Suite au décret présidentiel du 9 avril 2018 portant réorganisation de l’ENAM, cet établissement public à caractère administratif et professionnel, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière a pour mission : d’assurer la formation initiale des fonctionnaires des services civils administratifs, financiers, judiciaires de l’Etat, de la Magistrature ou du Parlement; d’organiser, pour le compte du personnel des corps de son champ de compétence, les activités de formation professionnelle continue ainsi que les séminaires de recyclage pour les candidats admis aux concours professionnels ;  d’apporter, en tant que de besoin , aux services publics , une expertise dans les secteurs relevant de ses missions ; de réaliser des études et des activités de recherche appliquée en administration publique.

Dans un an, ces exaltantes missions s’accompliront dans un environnement encore plus attrayant pour le bonheur des apprenants et des encadreurs. Une véritable plus-value pour l’image de marque du Cameroun, considérant la vocation sous régionale de cette prestigieuse école.

Avatar

Frederick Emell


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!