Région du Nord : Construction annoncée d’une centrale solaire

L’édification d’une centrale solaire de 20 MW est annoncée dans le Nord du pays, pour pallier le déficit de production du barrage de Lagdo, à la suite de la visite d’inspection du Ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba.

Le gouvernement va bientôt lancer des études en vue de la construction d’une centrale solaire de 20 MW dans la région du Nord. L’annonce a été faite le 6 mai 2019 à Garoua, par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba.

Cette nouvelle infrastructure, a souligné ce membre du gouvernement, vise à réduire la pression sur le barrage hydroélectrique de Lagdo dont la réhabilitation reste attendue. Vieux de près de 40 ans, cet ouvrage ne produit désormais que 50 % de ses capacités originelles (72 MW), à cause d’un déficit de retenue d’un milliard de mètres cubes d’eau, apprend-on.

La réhabilitation de ce barrage, le seul à partir duquel est approvisionnée toute la partie septentrionale du Cameroun, nécessite une enveloppe de 100 milliards de FCFA. Selon le ministre de l’Eau et de l’Énergie, les travaux démarreront sous peu.

Le Réseau Interconnecté Nord, pose un problème de production encore couteuse sur un mix énergie qui coute cher à l’Etat. Pour répondre à la demande des populations l’Etat a greffé d’autres sources de production comme le thermique sur le barrage hydroélectrique de Lagdo. Le diagnostic établi et connu fait état de la vétusté de l’ouvrage, des aphres du changement climatique, l’ensablement, la mauvaise hydrologie, les problèmes électromécaniques.

Le Chef de l’Etat a instruit de développer 03 centrales solaires en attendant que le projet d’aménagement hydroélectrique de Bini à Warrak prenne corps, dont une à Guider, l’autre à Guider et le troisième à N’Gaoundéré, les opérateurs sont connus et les études avancent à une rythme satisfaisant. Conscient de la situation du déficit en énergie électrique dans le Nord, le Chef de l’Etat, a dépêché le Ministre de l’Eau et de l’Energie, Monsieur Gaston Eloundou ESSOMBA du 06 au 09mai 2019 pour une visite de travail.

Par ailleurs, le chef du département du secteur eau et énergie au Cameroun au terme de sa visite dans le Nord, a procédé à une visite d’inspection des installations de la centrale hydroélectrique de Lagdo, principale source de production du Réseau Interconnecté sud, par la même occasion, il a évalué les travaux de réalisation et de réhabilitation des installations hydrauliques de la ville de Garoua et ses environs. Selon CAMWATER, malgré quelques dysfonctionnements, la reprise des services essentiels devraient rapidement être à la normale.

Toutefois la ville est dotée de 12 forages opérationnels qui produisent en moyenne 13.500m3  par jour, pour un besoin journalier d’environ 18.000 m3. La capacité de stockage est de 6350 m3 et reste très sous utilisée du fait de la faiblesse de la production. On note un déficit d’environ 4500 m3 par jour. Le MINEE a été satisfait dans son ensemble, de la pérennité des installations, et des efforts des services de l’Etat dans la région.

Avatar

Gérard Barbut


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!