20 Mai 2019 : tous unis dans la diversité

Pour cette 47e édition le président de la République, Paul Biya, a dirigé la parade militaire et le défilé civil au Boulevard du 20 mai à Yaoundé.

Le 20 mai à Yaoundé, la 47e édition de la Fête nationale a été l’occasion pour le président de la République, Paul Biya de communier de façon exceptionnelle avec les forces armées et tout le peuple camerounais.

Une démonstration de discipline

Un seul fil conducteur, le vivre ensemble et l’unité dans la diversité, en  concordance avec le thème de cette année : « Unité dans la diversité, atout majeur du peuple camerounais dans sa marche résolue vers l’émergence ». Cette fois encore le Boulevard du 20 mai a connu une forte affluence à l’occasion de la parade militaire et du défilé civil.

Dès 11 h 07, le chef de l’Etat est arrivé sur place dans un Range Rover Sentinel. Il est accueilli par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, et s’est dirigé vers le drapeau face auquel il s’est tenu immobile pour l’exécution de l’hymne national. Le chef des Forces armées est par la suite remonté dans son véhicule à bord duquel il s’est tenu debout. Partant du Boulevard vers la Poste centrale la limousine avance lentement pendant que le chef de l’Etat examine les troupes. En faisant demi-tour vers la tribune présidentielle, le président Paul Biya fait signe de la main pour saluer le public. Il  est reçu par le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji et rejoindre la première dame, Chantal Biya, arrivée plus tôt. Dès 11h 15, le commandant de l’ensemble des troupes au défilé, le général de brigade Assoualaï Blama, commandant de la 41e Brigade d’infanterie motorisée, se met en action. C’est le début du défilé militaire marqué par le passage des aéronefs de l’armée de l’air et du BIR. S’en suit le défilé des troupes à pied suivi de celui des troupes montées et motorisées. Le couple présidentiel et le public applaudissent à chaque passage.

Les troupes congolaises à l’honneur au Boulevard du 20 Mai

En invitées de marque Forces armées congolaises ont formé un carré spécial, dont le passage n’a pas été des moindres. D’un pas à la fois lent et élégant, les 160 éléments au béret rouge du groupement para-commando ont apporté une touche particulière à cette parade militaire. Des passages qui ont tous été marqués par des démonstrations des atouts de nos forces armées dans l’ordre et la discipline. Le défilé militaire achevé, le président de la République est descendu de la tribune d’honneur et a félicité le général de brigade Assoualaï Blama.  La parade civile peut commencer ; il a duré un peu plus de 50 minutes. Après quoi Paul et Chantal ont pris la route du Palais de l’Unité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!