Défense et sécurité : 17 diplômés à l’EIFORCES

Issus de 13 pays africains, ils ont été formés pendant trois semaines aux mécanismes d’ordre public, de maintien de la paix et d’intervention opérationnelle.

Quelque 17 stagiaires professionnels issus de treize pays africains ont obtenu leur diplôme de l’École internationale des forces de sécurité (EIFORCES) après une formation de trois semaines au perfectionnement de leurs compétences en commandement opérationnel. C’était lors d’une cérémonie présidée par le directeur général de l’EIFORCES, le général de brigade André Patrice Bitote, au nom du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, le 5 juillet 2019.

Félicitant les 17 lauréats, le général de brigade André Patrice Bitote a exhorté les militaires déjà opérationnels dans leurs pays respectifs à contribuer à la préservation de la paix, d’autant plus que l’espace virtuel est une plateforme de confrontation entre les exigences de la liberté d’expression et un vecteur de cohésion sociale. Il a dit aux stagiaires qui venaient de terminer la seizième session de formation sur le commandement opérationnel de niveau 2 d’être efficaces et de prendre de bonnes décisions dans les domaines de la préservation de l’environnement national unité et paix.

Les officiers ont été formés sur trois modules principaux : l’ordre public, les opérations de maintien de la paix et l’intervention professionnelle opérationnelle dans des situations difficiles. Selon les résultats, le capitaine Millogo Mamadou du Burkina Faso a été classé premier avec une moyenne de 17,74 sur 20. Il a indiqué que c’était la troisième fois qu’il venait au Cameroun et qu’il avait amélioré sa tactique en manœuvres de sécurité. Le capitaine burkinabé a déclaré que ses connaissances en matière de promotion des droits de l’homme dans le cadre d’opérations quotidiennes et d’autres interventions spécialisées avaient considérablement évolué après les trois semaines de formation. La formation réalisée avec le soutien financier de la France a débuté le 17 juin 2019 et s’est terminée le 5 juillet 2019 par une cérémonie de remise des diplômes. Elle a pour objectif de développer les aptitudes opérationnelles des officiers militaires dans l’exercice de leurs fonctions.

Avatar

Manfred Essome


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!