MINDEF : Joseph Beti Assomo à son poste !

Des individus tapis dans l’ombre ont mis sur pied une campagne de désinformation contre le ministre délégué à la présidence chargé de la défense(MINDEF). Diffamé et déclaré mourant il y a quelques jours, Joseph Beti Assomo est debout et en santé, exerçant plus que jamais la lourde tâche qui lui a été confiée par le chef de l’État.

Non ! Joseph Beti Assomo ne se trouve pas entre la vie et la mort. Contrairement aux rumeurs alimentées par les réseaux sociaux et certains médias, qui affirment que le MINDEF aurait eu un grave malaise cardiaque en pleine assemblée au quartier général le 25 septembre 2019. Il serait depuis lors dans une incapacité motrice lui empêchant de remplir ses fonctions. C’est faux ! Le Colonel Cyrille Atonfack Nguemo, responsable de la Communication au ministère de la Défense dément catégoriquement ces rumeurs. « Le MINDEF se porte bien », déclare-t-il. Il a ensuite souligné que le malaise grave auquel  certains font allusion est totalement déformé tant sur sa date que sur sa forme.

« Cette information complètement erronée, qui omet à dessein de préciser l’année, ne vise qu’à ternir l’image d’un serviteur de l’Etat, voire accessoirement, porter atteinte au moral de la troupe engagée sur plusieurs fronts dans les opérations de restauration de la paix tant à l’intérieur qu’aux frontières extérieures du triangle national », a indiqué le porte-parole du MINDEF .

Il a tout de même précisé que, Joseph Beti Assomo, « a souffert d’une légère et passagère hypoglycémie qui l’avait obligé à quelques heures de repos. C’était précisément le 25 septembre 2018, à la fin d’une cérémonie à la Brigade du Quartier Général ». L’information circulant sur la toile n’est rien d’autre qu’un fait datant de plus d’un an déjà.

Joseph Beti Assomo, fidèle à son poste.

MINDEF depuis le 2 octobre 2015 après sa nomination par le président de la République, chef des armées, Joseph Beti Assomo s’est démarqué de part son travail qu’il a toujours su faire en gardant la tête sur les épaules. Réputé pour être proche des troupes qu’il conduit, il bataille dur pour la modernisation de l’armée camerounaise. Ceci en multipliant des acquisitions de haute qualité et capacité, pour renforcer le corps armé du pays. Les dernières en date, des ambulances super équipée et des véhicules tout terrain. Présent aux côtés des soldats sur tous les fronts, Joseph Beti Assomo ne compte pas s’arrêter en chemin dans l’accomplissement de sa mission.

Avatar

Christophe Mercier


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!