Palais et pavillons présidentiels : Christophe Foé Ndi l’intendance dans la peau

Sa finesse et son doigté légendaires lui permettent de donner, à tous les pavillons présidentiels l’allure magistrale du palais de l’Unité, et, du temps à sa passion : Ecopark Cameroon Foundation.

Ses apparitions publiques sont rares. Seuls la beauté et l’éclat des décors renseignent sur le passage de cet acteur de l’ombre discret et réservé. Une exigence qui contribue incontestablement, à la sérénité affichée à tout moment par le président Paul Biya, et au succès de toutes les cérémonies privée et officielle organisées autour du garant des institutions de la République du Cameroun. À la lumière de l’article 27 du décret du 09 décembre 2011 portant organisation du gouvernement, l’on apprend que : « placée sous l’autorité d’un intendant principal assisté de deux (02) intendants adjoints, l’intendance du palais de l’Unité, des résidences et pavillons présidentiels est chargée de l’équipement et de l’entretien du palais de l’Unité, des résidences présidentielles et des pavillons présidentiels dans les aéroports,  du fonctionnement du palais de l’Unité, de la gestion du personnel domestique du palais de l’Unité et des résidences présidentielles ». Ce service s’occupe également de l’organisation et de la préparation matérielle des réceptions et des voyages officiels du président de la République, du parc automobile présidentiel. À l’ombre de cette exigence professionnelle, qu’il satisfait brillamment, Christophe Foé Ndi nourrit d’autres passions toutes aussi nobles.

Le droit à la santé au Cameroun

Sans doute marqué par la perte de sa sœur cadette, décédée lors d’un accouchement du fait des insuffisances du système de santé, titulaire d’un Master en Droits de l’Homme et Action Humanitaire de l’Université Catholique d’Afrique Centrale, sous la direction de Samuel Priso-Essawe, Christophe Foé Ndi a soutenu, le 28 juin 2019 à l’Université d’Avignon en France, sa thèse de doctorat intitulée « La mise en œuvre du droit à la santé au Cameroun ».

Le droit à la santé, comme la plupart des droits économiques et sociaux, a des sources à la fois nationales et internationales. Sa mise en œuvre pose donc d’emblée la question de l’articulation de ces différentes sources, et celle de leur application effective dans les Etats qui ont ratifié les différents instruments internationaux concernés. Mais plus encore, en contexte économique contraint, dont le Cameroun est un exemple, la mise en œuvre de ce droit met la question de l’effectivité aux prises avec les réalités socio-économiques des Etats, sans perdre de vue la nécessité d’en atteindre les objectifs concrets. Aussi, la démarche d’évaluation à laquelle s’attèle la thèse mesure, en confrontant l’obligation internationale de moyen des Etats à la finalité du droit consacré, aussi bien l’effectivité que l’efficacité de la mise en œuvre. Il en résulte notamment une nécessité d’inventivité juridique pour encadrer des pratiques endogènes qui, par leur ancrage social, peuvent améliorer la dimension concrète du droit à la santé.

ECOPARK Cameroun foundation

Cette passion de Christophe Foé Ndi se situe dans le prolongement de sa vision implémentée déjà depuis quelques années à travers le complexe écotouristique ECOPARK Cameroon, niché à la sortie de la ville de Yaoundé à un jet de pierre de l’axe menant à Douala, dont l’ambition première vise l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations. ECOPARK Cameroon Foundation (ECF) est une organisation privée autonome et à but non lucratif. Ses ressources propres, les subventions, dons et legs qu’elle reçoit sont exclusivement affectées à la réalisation de ses missions. De nobles missions qui appellent l’adhésion du plus grand nombre dans, la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales, l’accompagnement des personnes âgées, des personnes en situations de handicap et déplacées, la conservation de la biodiversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!